ANP Niger : Ouverture à Niamey de la 13ème édition du FIMA APS LES TRANSPORTS ROUTIERS DE KAOLACK ONT LARGEMENT OBSERVÉ LEUR MOT D’ORDRE DE GRÈVE ANP Le Président Mohamed Bazoum rencontre les membres de l’Association des Commissionnaires Agréés en Douane du Niger ANP Le Premier Ministre Nigérien s’entretient avec la cheffe de la coopération suisse AIB Burkina : Lancement de la télévision en ligne Faso Kibaaru TV, exclusivement en langues nationales AIB Rapport attaque d’Inata: Roch Kaboré va »tirer toutes les conséquences » et apporter les correctifs appropriés ANP Niger : Le Gouvernement et la Banque Mondiale tirent le bilan de la mise en œuvre du PCDS Inforpress São Vicente/Futebol: Familiares e amigos rendem homenagem a Dukinha com torneio de veteranos Inforpress Representante do PNUD considera que Cabo Verde tem “desafios importantes” face à “lentidão da justiça” Inforpress Presidente do Siacsa posiciona-se contra o Orçamento do Estado para 2022

Rwanda: Paul Kagame plaide pour la libéralisation de l’espace aérien africain


  28 Février      51        Economie (13770), Politique (19545),

   

Kigali, 28/02/2019 (MAP) – Le président rwandais Paul Kagame, président en exercice de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), a plaidé, mercredi soir à Kigali, pour la libéralisation de l’espace aérien africain en vue de de faciliter la circulation des voyageurs, des marchandises et des opérateurs aériens à travers le continent.

« Au-delà des avantages pour le secteur de l’aviation, l’ouverture de l’espace aérien africain aurait un impact positif pour les entreprises africaines qui s’appuient sur le dynamisme du secteur », a souligné Paul Kagame qui s’exprimait à l’ouverture du 4e sommet-exposition africain de l’aviation.

Le président a soutenu que le protectionnisme réciproque pratiqué par les pays africains représente une politique à court terme, qui ne sert qu’à maintenir la fragmentation et l’inefficacité du marché continental, et réduit considérablement les opportunités qui s’offrent aux entreprises africaines.

« Il est important d’inciter davantage les pays africains à rejoindre le Marché unique du transport aérien en Afrique afin de réduire les coûts du déplacement et du commerce intra-africain », a-t-il insisté.

Seize pays africains ne disposent en effet d’aucun accès à la mer, a-t-il rappelé, relevant dans cette optique que « la libéralisation de l’espace aérien permettra d’accélérer l’intégration du continent africain et offrira davantage d’emplois dans plusieurs secteurs d’activité »

Le président de l’EAC a, en outre, déploré le fait que « le protectionnisme, qui visait à soutenir les transporteurs locaux, a finalement conduit à freiner la croissance du secteur de l’aviation en Afrique mais aussi les opportunités du commerce intra-africain ».

Le 4e sommet-exposition africain de l’aviation, qui s’achèvera ce jeudi, réunit environ 800 participants, dont des dirigeants de compagnies aériennes, des responsables gouvernementaux et des acteurs de l’aviation civile.

Dans la même catégorie