MAP CHAN-Cameroun 2021 : Résultats des matches du mardi 26 janvier ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 77 NOVOS CASOS E 61 RECUPERADOS NAS ÚLTIMAS 24 HORAS MAP CHAN des joueurs locaux (3è journée/Groupe C) : Le Maroc bat l’Ouganda (5-2) et passe en quarts de finale MAP Nigeria : Buhari remplace les principaux chefs de l’armée MAP L’accélérateur marocain « La startup Factory » reçoit le Label AFRIC’INNOV APS COVID-19 : A FATICK, LES DOUANES SE MOBILISENT CONTRE TOUT TRAFIC ILLICITE DE DOSES DE VACCINS AIP Côte d’Ivoire-AIP/Les retraités de la CGRAE se forment pour l’amélioration de leurs conditions de vie AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Plus de 850 personnes bénéficient du FASI dans la région du Worodougou AIP Côte d’Ivoire – AIP/ 53 personnes recrutées pour les THIMO à Séguéla AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Des intrants biologiques à la disposition des agriculteurs de Korhogo

Sahara : La décision américaine, une nouvelle pierre dans l’édifice des relations historiques entre le Maroc et les États-Unis (ambassadeur)


  20 Décembre      15        Politique (14414),

   

Lima, 20/12/2020 (MAP) – La reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté pleine et entière du Royaume sur son Sahara est une nouvelle pierre dans l’édifice des relations historiques entre les deux pays et un tournant dans l’histoire de la région, a indiqué l’ambassadeur du Maroc à Lima, Amine Chaoudri.

Dans un article publié par le grand tirage péruvien « El Comercio », M. Chaoudri a souligné que la décision américaine « ouvre un nouveau chapitre et ajoute une nouvelle pierre dans l’édifice des relations historiques entre Washington et Rabat », rappelant que le Royaume a été le premier pays à reconnaître l’indépendance des États-Unis en 1777.

La position des Etats-Unis, a-t-il ajouté, réaffirme également le soutien américain explicite au plan d’autonomie en tant qu’ »unique base pour une solution réaliste, viable, pratique et durable » au différend artificiel sur l’intégrité territoriale du Royaume, précisant que l’ouverture par Washington d’un consulat dans la ville de Dakhla contribuera à promouvoir les investissements et le développement socio-économique dans les provinces du sud.

La reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté du Maroc sur le Sahara est le fruit des efforts de SM le Roi Mohammed VI dans la défense de l’intégrité territoriale du Royaume et reflète le grand soutien américain au Maroc ainsi que la qualité des relations entre les deux pays amis, a expliqué le diplomate marocain, relevant que cette décision d’un membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU revêt une grande importance au niveau multilatéral et représente un tournant dans l’histoire de la région.

D’autre part, M. Chaoudri a fait observer que le Maroc a toujours joué un rôle pionnier dans la promotion de la paix et de la stabilité au Moyen-Orient, mettant en avant les efforts déployés par feu SM le Roi Hassan II et le rôle de SM le Roi Mohammed VI en faveur de la paix entre Palestiniens et Israéliens.

Et de rappeler que SM le Roi a réitéré, lors de l’appel téléphonique avec le président américain, Donald Trump, que le Maroc soutient une solution fondée sur le principe des deux États vivant côte à côte dans la paix et la sécurité, et que les négociations entre les parties palestinienne et israélienne restent le seul moyen de parvenir à un règlement définitif, durable et global de ce conflit.

L’approche de Rabat pour résoudre cette question est basée sur la longue et authentique histoire du Maroc dans la promotion de la tolérance et de la coexistence pacifique entre musulmans et juifs sous la protection du de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, a poursuivi le diplomate.

Par ailleurs, M. Chaoudri a noté qu’en sa qualité de Président du Comité Al-Qods, émanant de l’Organisation de la Coopération Islamique, Sa Majesté le Roi a souligné la nécessité de préserver le statut spécial de cette ville. Le Souverain a également insisté sur le respect de la liberté de pratiquer les rites religieux pour les adeptes des trois religions monothéistes, ainsi que sur le respect du cachet musulman d’Al-Qods Acharif et de la mosquée Al-Aqsa, conformément à l’appel d’Al-Qods signé par Sa Majesté le Roi, Commandeur des Croyants, et Sa Sainteté le Pape François, lors de la visite de Sa Sainteté à Rabat le 30 mars 2019.

Dans le même contexte, le diplomate marocain a souligné les efforts du Maroc pour promouvoir le patrimoine juif en tant qu’un des affluents de l’identité marocaine, rappelant la décision du Maroc de reprendre les contacts officiels avec Israël, où vivent près d’un million de juifs d’origine marocaine qui entretiennent des relations étroites avec le Royaume.

Ces mesures n’affectent en aucune manière l’engagement permanent et soutenu du Maroc en faveur de la cause palestinienne juste et sa détermination à continuer à contribuer efficacement et de manière constructive à une paix juste et durable au Moyen-Orient, a-t-il assuré.

Dans la même catégorie