GNA My transformational leadership will earn me a second term- President GNA Businesses pace up and down in lorry terminals ahead of Election 2020 GNA Ensure peaceful Elections – CSOs urged GNA Mahama carries People’s Manifesto Agenda to organized labour GNA Electoral electric shock awaits NDC, NPP, says CPP GNA Government must close down drinking bars on Election Day ANP Elections générales au Niger : Le Comité des sages appelle toutes les parties à œuvrer pour des élections apaisées ANP Sommet extraordinaire de l’UA sur la ZLECAF : Le Président Issoufou félicité par ses pairs de l’Union GNA TEWU elects new national officers GNA AGAG supports KNUST Obuasi Campus to expand facilities

Sahara: la RDC souligne que le processus des tables-rondes est le mécanisme « le plus approprié » pour une solution politique


  3 Novembre      5        Politique (13308),

   

Nations-Unies (New York), 03/11/2020 (MAP) – Le processus des tables-rondes, mis en relief par le Conseil de sécurité de l’ONU dans ses deux dernières résolutions, y compris la 2548 adoptée le 30 octobre 2020, est le mécanisme « le plus approprié » pour aboutir à une solution politique consensuelle au différend régional sur le Sahara marocain, a souligné mardi la République Démocratique du Congo (RDC), devant la 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’ONU.

« Ma délégation soutient le processus en cours, tenu sous les auspices exclusifs du Secrétaire général des Nations Unies, visant à parvenir à une solution politique, mutuellement acceptable par tous et négociée par les principales parties prenantes », a déclaré le représentant de la RDC devant la Commission.

« Nous sommes convaincus qu’un climat de concorde dans cette sous-région passe également par un dialogue constructif et inclusif entre les acteurs qui sont directement impliqués dans ce différend de longue date », a souligné le diplomate congolais.

« Ainsi donc, c’est ici le lieu de reconnaître tous les mérites du processus des tables-rondes (…) comme le mécanisme le plus approprié en vue d’une solution de la question du Sahara », a-t-il dit.

De son côté, l’île Maurice a exprimé son soutien au « processus de négociation engagé par le Conseil de sécurité en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable » au différend régional sur le Sahara.

« Nous saluons également les efforts déployés par le Secrétaire général de l’ONU pour résoudre ce différend », a déclaré le représentant de ce pays devant la Commission.

Dans la même catégorie