APS LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE L’OIF ENTAME DIMANCHE UNE VISITE DE QUARANTE-HUIT À DAKAR APS COVID-19 : HUIT DÉCÈS ET 250 NOUVEAUX CAS APS UN PLAN DE RELANCE DE L’AVICULTURE SERA PROPOSÉ AU GOUVERNEMENT DANS LES PROCHAINS JOURS APS LA RÉGION DE KAOLACK REÇOIT 290 CARTES D’ÉGALITÉ DES CHANCES APS ARACHIDE : 27.909 TONNES COLLECTÉES DANS LA RÉGION DE KAFFRINE APS UN CHERCHEUR RAPPELLE LES PROCÉDURES À L’ORIGINE DES VACCINS CONTRE LA COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Essis Emmanuel prône la paix et le développement à Cosrou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Robert Beugré Mambé désigné candidat du RHDP dans la circonscription de Songon AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un annuaire des statistiques pour orienter les actions de développement dans le Kabadougou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Don de 2000 chaises aux responsables des quartiers non viabilisés de Yopougon

Sahara marocain : la décision américaine conforte la prééminence du plan marocain d’autonomie (eurodéputé tchèque)


  14 Décembre      22        Politique (14343),

   

Prague, 14/12/2020 (MAP)- La décision des États-Unis d’Amérique de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara conforte la prééminence du plan marocain d’autonomie, comme « unique solution sérieuse, crédible et réaliste », a affirmé lundi l’eurodéputé tchèque Tomas Zdechovsky.

« Je crois que la décision américaine intervient à point nommé pour conforter le plan d’autonomie proposé par le Maroc en tant qu’unique solution sérieuse, crédible et réaliste pour un conflit qui s’éternise depuis près d’un demi-siècle », a souligné M. Zdechovsky dans une déclaration à la MAP.

Selon lui, la décision américaine tient toute sa pertinence du fait qu’aucune autre solution n’est mise sur la table par les autres parties, « en l’occurrence l’Algérie qui est entièrement impliquée dans ce conflit et encore moins le Polisario qui ne dispose d’aucune visibilité, d’aucune structure démocratique ou de poids social ».

Fin connaisseur de la région pour s’y être rendu à plusieurs reprises, il a estimé que l’Europe en particulier « a tout intérêt à appuyer le plan marocain d’autonomie, car le cas échéant c’est un nouveau foyer d’instabilité qui risque de s’embraser dans une région déjà fragilisée par le terrorisme et les trafics en tous genres ».

« Je crois que l’Union européenne, très sensible à la stabilité de cette région, finira bientôt par emboîter le pas à la décision américaine, en cherchant une solution sous souveraineté marocaine », a-t-il expliqué.

Ceci est d’autant plus vrai, a-t-il poursuivi, que le Sahara marocain, de par sa position à la confluence de l’Algérie et de la Mauritanie, « pourrait servir de force motrice pour toute la région en termes d’investissements, de croissance et de développement ».

M. Zdechovsky a précisé que, pour peu que les parties au conflit s’y mettent, cette région, riche par ses ressources naturelles, ses attractions touristiques et son potentiel humain, « dispose de tous les atouts qui lui permettent d’émerger comme un havre de progrès et de prospérité partagée, un peu à l’image de Singapour ».

Dans la même catégorie