MAP Gabon : Ali Bongo exige du gouvernement des résultats concrets pour un développement vigoureux AIP Au moins cinq priorités à relever par la Côte d’Ivoire dans l’atteinte des ODD dans les cinq prochaines années AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Tournoi UFOA B: Le Ministre Danho exprime la reconnaissance de l’Etat aux Eléphanteaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les postes téléviseurs désormais supprimés dans les établissements sanitaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet de promotion des droits de la femme lancé mercredi à Abidjan AIP Côte d’Ivoire -AIP/Le Cénacle des journalistes séniors présenté au ministre de la Communication et des Médias GNA President Akufo-Addo names Jubilee House officials ANP Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de 4 soldats nigériens dans la région de Diffa MAP ICESCO: Conférence internationale mercredi sur les technologies intelligentes et la résilience pour une agriculture durable en Afrique GNA Let’s stop the blame game and support the President

Sahara marocain : la décision historique de Washington met un terme aux illusions du « polisario » (expert rwandais)


  10 Décembre      26        Diplomatie (910), Politique (14278),

   

Kigali, 10/12/2020 (MAP) – La décision historique de Washington de reconnaître la marocanité pleine et entière du Maroc sur son Sahara, annoncée lors d’un entretien téléphonique entre SM le Roi Mohammed VI et le président américain Donald Trump, met un terme aux illusions du « polisario », soutenu par l’Algérie, a affirmé le directeur général de l’Agence rwandaise d’Information (ARI), Andre Gakwaya.

« Cette décision historique, obtenue grâce à la diplomatie marocaine active conduite par SM le Roi Mohammed VI, a mis fin aux illusions du polisario, qui tente désespérément de changer la situation juridique et historique du Sahara marocain », a souligné M. Gakwaya, par ailleurs chercheur spécialiste de l’Afrique.

Dans une déclaration à la MAP, M. Gakwaya a fait observer que la reconnaissance des Etats-Unis de la souveraineté du Maroc sur son Sahara « approfondira l’isolement international croissant des séparatistes et de leur thèse éculée, de surcroît irréalisable, et confortera plus que jamais le Maroc dans sa position réaliste sur ce dossier, à savoir l’initiative d’autonomie comme seule et unique solution politique à ce différend ».

D’autre part, le directeur général de l’ARI a indiqué que l’ouverture annoncée d’un consulat américain à Dakhla, à vocation essentiellement économique, permettra d’encourager et de stimuler les investissements américains dans la région et de promouvoir le développement socio-économique au profit des habitants des provinces du Sud du Royaume.

« J’ai eu l’occasion de me rendre à Dakhla pour couvrir, en tant que reporter, des conférences et évènements internationaux. J’ai constaté de près la dynamique de développement saisissante dans cette ville qui regorge des potentialités économiques et touristiques impressionnantes », a-t-il poursuivi, estimant que les investissements américains attendus donneront certainement une impulsion au développement de la région.

Il a, en outre, rappelé que Rabat et Washington sont liés depuis 1786 par un Traité de paix et d’amitié, le premier du genre conclu dans l’histoire des États-Unis avec un pays étranger, ajoutant que « le Maroc, qui jouit d’une importante position au sein du système international, a toujours été considéré comme un grand ami et un allié stratégique des Etats-Unis ».

SM le Roi Mohammed VI a eu, jeudi, un entretien téléphonique avec le Président américain Donald Trump au cours duquel ce dernier a informé le Souverain de la décision des Etats Unis de reconnaître, pour la première fois de leur histoire, la pleine souveraineté du Royaume du Maroc sur l’ensemble de la région du Sahara Marocain.

A titre de première concrétisation de cette initiative souveraine de haute importance, les Etats Unis ont décidé l’ouverture d’un consulat à Dakhla, à vocation essentiellement économique.

Dans la même catégorie