AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Deux dames tailladées à la machette à Oumé AIP Côte d’Ivoire-AIP/Plusieurs activités menées pour la promotion de la culture Dan lors du festival Tonkpi Nihidaley(reportage) ACAP Tenue prochaine à Bangui d’un salon international des mines, des carrières et du pétrole APS VERS L’OUVERTURE D’UNE AGENCE IPM À KAFFRINE APS LE GROUPE SAN ROQUE « PRÊT À ACCUEILLIR » DES ÉTUDIANTS ET MÉDECINS STAGIAIRES APS LE SÉNÉGAL DANS LA DYNAMIQUE PANAFRICAINE DE REVERDISSEMENT DU CONTINENT (MINISTRE) APS MBOUR : LES CHAUFFEURS DE BUS ‘’TATA’’ S’OPPOSENT À LA MISE EN PLACE D’UNE TAXE MUNICIPALE AIP L’artiste Tenor en concert live le 25 décembre à Abidjan AIP Les dispositions fiscales en vigueur expliquées aux commerçants de la région du Worodougou AIP Une campagne de sensibilisation contre les feux de brousse en cours dans les villages de Sakassou

Sahara marocain: M. Kohler a l’intention d’organiser une troisième table ronde selon le même format


  22 Mars      45        Photos (3504), Politique (6796),

   

Rabat, 22/03/2019 (MAP) – L’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara marocain, M. Horst Köhler a exprimé, vendredi, son intention d’organiser une troisième table ronde selon le même format.

Dans un communiqué qu’il a lu devant la presse, M. Kohler a rappelé qu’à son invitation, des délégations du Maroc, de l’Algérie, du « polisario » et de la Mauritanie ont prit part à une seconde table ronde, les 21 et 22 mars près de Genève, conformément à la résolution 2440 du Conseil de Sécurité.

Les délégations, a affirmé M. Kohler, «se sont engagées courtoisement et ouvertement et dans une atmosphère de respect mutuel».

Elles ont salué le nouvel élan impulsé par la première table-ronde en décembre de l’année dernière, et se sont engagées à continuer à adhérer au processus de manière sérieuse et respectueuse. Les délégations, a-t-il ajouté, ont convenu de la nécessité de renforcer davantage la confiance.

M. Kohler a indiqué que les délégations ont eu des discussions approfondies sur les moyens à même de parvenir à une solution politique mutuellement acceptable à la question du Sahara, «une solution réaliste, pragmatique, durable, basée sur le compromis, juste et viable», conformément aux dispositions de la dernière résolution 2440 du Conseil de Sécurité.

A cet égard, «elles ont convenu de poursuivre les discussions afin d’identifier des éléments de convergence », a-t-il affirmé, ajoutant qu’il y a eu « consensus qu’une solution à la question du Sahara bénéficiera à l’ensemble du Maghreb ». Les délégations, a-t-il relevé, reconnaissent que la région a une responsabilité particulière pour contribuer à parvenir à une solution, avant de conclure qu’elles « ont accueilli favorablement l’intention de l’Envoyé personnel de les inviter de nouveau à une rencontre selon le même format ».

La délégation marocaine à la deuxième table ronde a été conduite par M. Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Elle comprenait M. Omar Hilale, Représentant Permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies à New York, M. Sidi Hamdi Ould Errachid, Président de la région Laäyoune-Sakia El Hamra, M. Yenja El Khattat, Président de la région Dakhla-Oued Eddahab, et Mme. Fatima El Adli, acteur associatif et membre du Conseil municipal de la ville de Smara.

Dans la même catégorie