NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

SAINT-LOUIS : LE DÉVELOPPEMENT DU SÉNÉGAL PASSE PAR L’ESSOR DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES (SNDET)


  20 Avril      46        Développement durable (3777),

   

Saint-Louis, 19 avr (APS) – Le directeur de la stratégie nationale de développement économique des territoires (SNDET), Momar Guèye a souligné, jeudi, que « le développement du Sénégal ne peut se faire sans le développement de ses collectivités territoriales ».

« Depuis la mise sur pied de l’acte 3 de la décentralisation, l’économe de plusieurs territoires, est en reste, alors que le développement du Sénégal ne peut se faire sans le développement de ces collectivités territoriales » a indiqué Momar Guèye.

Le directeur de la SNDET s’exprimait lors de l’atelier de vulgarisation de la stratégie nationale de développement économique des territoires présidé par l’adjoint au gouverneur chargé des Affaires administratives, Amadou Diop.

Momar Guèye a précisé que la rencontre avec les acteurs de développement de la région nord a permis d’échanger sur la stratégie nationale de développement devant aboutir à la mise en place d’une « véritable économie locale pour la création de richesse et d’emplois les jeunes ».

Selon le directeur de la SNDET, « avec l’acte 3 et le plan Sénégal émergent (PSE), le souci de l’Etat est de permettre à chaque collectivité territoriale de pouvoir financer son développement par ses propres ressources ».

Il a salué l’appui de l’université Gaston Berger (UGB) et du PNDL, dans ce processus de décentralisation destiné à doter les territoires d’outils et d’instruments pour une bonne maîtrise de leurs ressources.

BD/PON

Dans la même catégorie