AIP La Côte d’Ivoire, la RCA et le Burkina Faso peaufinent le démarrage des activités du projet MACOWECA AIP Les cours ont effectivement repris ce lundi à Tengrela AIP Des universitaires nationaux planchent sur un plan stratégique d’orientation pour l’élaboration d’un contrat de performance Inforpress Futebol/Santiago Sul: Celtic e Académica disputam esta quarta-feira a final da Taça Praia Inforpress Cabo Verde acolhe em Novembro o 41º Fórum Mundial dos Parlamentares para a Acção Global Inforpress Juventude em Marcha/35 anos: Líder enaltece papel do grupo na afirmação do teatro cabo-verdiano a nível internacional GNA GRA Fails to Meet Revenue Targets for 2018 GNA Chiringa wins Inter-Platoon RCC59 Boxing competition GNA Participate in the decision-making process, NCCE urges youth APS POUR LA PROMOTION DE LA QUALITÉ DANS LES INVESTISSEMENTS AGRICOLES

SAINT-LOUIS : LE DÉVELOPPEMENT DU SÉNÉGAL PASSE PAR L’ESSOR DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES (SNDET)


  20 Avril      54        Développement durable (3798),

   

Saint-Louis, 19 avr (APS) – Le directeur de la stratégie nationale de développement économique des territoires (SNDET), Momar Guèye a souligné, jeudi, que « le développement du Sénégal ne peut se faire sans le développement de ses collectivités territoriales ».

« Depuis la mise sur pied de l’acte 3 de la décentralisation, l’économe de plusieurs territoires, est en reste, alors que le développement du Sénégal ne peut se faire sans le développement de ces collectivités territoriales » a indiqué Momar Guèye.

Le directeur de la SNDET s’exprimait lors de l’atelier de vulgarisation de la stratégie nationale de développement économique des territoires présidé par l’adjoint au gouverneur chargé des Affaires administratives, Amadou Diop.

Momar Guèye a précisé que la rencontre avec les acteurs de développement de la région nord a permis d’échanger sur la stratégie nationale de développement devant aboutir à la mise en place d’une « véritable économie locale pour la création de richesse et d’emplois les jeunes ».

Selon le directeur de la SNDET, « avec l’acte 3 et le plan Sénégal émergent (PSE), le souci de l’Etat est de permettre à chaque collectivité territoriale de pouvoir financer son développement par ses propres ressources ».

Il a salué l’appui de l’université Gaston Berger (UGB) et du PNDL, dans ce processus de décentralisation destiné à doter les territoires d’outils et d’instruments pour une bonne maîtrise de leurs ressources.

BD/PON

Dans la même catégorie