GNA Ghana grateful to UK for funding research into Non-Communicable Diseases GNA Mental Health Week launched in Tamale GNA Problem-solving based education curriculum is crucial for sustainable national economic growth GNA Africa’s mineral wealth remains key driver of its transformation- Ambassador Muchanga AIP Côte d’Ivoire-AIP/Des jeunes entrepreneurs formés à la digitalisation de leurs activités AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La GESTOCI renouvelle son partenariat avec la FIF jusqu’en 2025 MAP Crash d’un avion militaire au Mali: Deux morts et 10 blessés (Armée) MAP Sénégal: Un mort et neuf blessés dans l’explosion dans une usine (secours) MAP La SMDC, une opportunité pour repenser les défis urgents à relever en matière de transport et de mobilité (PM sénégalais) MAP SAR la Princesse Lalla Hasnaa inaugure à Marrakech le Parc de l’Oliveraie de « Ghabat Chabab »

SAINT-LOUIS : LE DG DE LA SAED APPELLE LES JEUNES À S’ORIENTER VERS L’AGRICULTURE


  28 Octobre      179        Agriculture (3153),

   

Saint-Louis, 28 oct (APS) – Le directeur général de la Société nationale d’aménagement et d’exploitation des terres du delta du fleuve Sénégal et des vallées du fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED), Aboubacry Sow, a appelé la jeunesse sénégalaise à suivre l’exemple des jeunes agriculteurs de Dagana qui gagnent ‘’pleinement leur vie’’ grâce à l’agriculture.

‘’Les jeunes qui prennent des embarcations de fortune à destination de l’Europe, peuvent rester au Sénégal. C’est possible, car plusieurs secteurs de l’économie, notamment, l’agriculture, l’élevage, le maraîchage, l’horticulture et la chaîne de valeur agricole sont autant d’atouts mis à leur disposition’’, a-t-il expliqué.

S’exprimant à l’issue d’une visite mardi dans les périmètres rizicoles des jeunes de Dagana, Aboubacry Sow considère comme ‘’très regrettable’’ le phénomène de l’émigration clandestine des jeunes vers l’Europe ‘’au péril de leur vie’’.

Il a souligné qu’en plus des potentialités offertes par le secteur de l’agriculture en terme d’emplois et de moyens de subsistance, le chef de l’Etat, Macky Sall, a mis en place depuis 2012 des mécanismes et des instruments de financements pour les jeunes. L’objectif consiste à ‘’favoriser [leur] entreprenariat et l[leur] employabilité par des financements souples et adaptés’’.

Lamine Diop, le président de l’union des jeunes agriculteurs de Dagana, a invité ses camarades à s’investir dans la terre, surtout dans le delta du fleuve Sénégal qui dispose ‘’d’énormes potentialités’’.

‘’Nous avons des centaines de jeunes qui se sont engagés dans l’agriculture, dans les rizeries, à travers les objectifs de l’Etat, pour assurer la souveraineté alimentaire et l’autosuffisance en riz au Sénégal’’, a-t-il indiqué

Selon lui, dans la vallée, les cultures de tomate, d’oignon et autres produits horticoles sont très ‘’rentables et les jeunes peuvent largement y gagner leur vie’’, au lieu de se lancer dans l’‘’aventure suicidaire’’ de l’émigration clandestine qui, du reste, ‘’n’est pas la bonne solution’’.

Cheikh Kane, le président des producteurs de Débi Tiguette, a, quant à lui, salué la visite du directeur général de la SAED. Il a relevé que cette visite survient à un moment où ‘’les cultures sont en maturation’’.

A Débi Tiguette, dit-il, la rizerie installée sur place peut résoudre en partie le problème du chômage des jeunes.

‘’L’Etat, à travers la SAED, est en train de nous soutenir pour y arriver, afin que l’autosuffisance alimentaire en riz soit atteinte, et ici à Tiguette, nous sommes sur la voie’’, a-t-il dit.

Dans la même catégorie