MAP Le Groupe OCP finaliste du prestigieux Prix Franz Edelman 2021 ACP Isiro : le ministre provincial de l’Environnement donne de nouvelles orientations aux exploitants artisanaux de bois pour l’an 2021 ACP Un projet de 52.000 hectares de plantations pour la relance des produits agricoles d’exportation à travers le pays AIP Côte d’Ivoire-AIP/Météo : Cellules orageuses avec possibilité de pluie dans l’après-midi de ce lundi AIP La Côte d’Ivoire prend la tête du comité de validation des candidatures des membres affiliés à l’OMT ACP Le DG de l’ONAPAC dénonce le non payement des frais de prestation sur les produits agricoles par les membres de la FEC AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La chambre des chefs traditionnels soutient la mission du ministre de la réconciliation AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’URPCI renouvelle ses organes les 29 et 30 janvier à Divo AIP Rectificatif!!! La mairie de Bonoua engagée à trouver une solutions aux eaux usées des entreprises industrielles locales ACP Union Sacrée de la nation : le CASC et la NSCC en séance de travail ce mardi pour permettre à la société civile d’apporter sa contribution

SAINT-LOUIS : UN GIE DOTÉ D’UN FONDS INITIAL DE 100 MILLIONS FRANCS CFA POUR ACCOMPAGNER LES JEUNES


  22 Décembre      11        Société (27389),

   

Saint-Louis, 21 déc (APS) – La ville de Saint-Louis (nord) vient de mettre en place un groupement d’intérêt économique (GIE) doté d’un capital initial de 100 millions de francs CFA, avec l’ambition d’aider les jeunes à dérouler leurs activités entrepreneuriales, a-t-on appris de son maire, Mansour Faye.

Baptisé ‘’Jappale Ndaw Yi’’, le GIE compte adopter des critères de financement souples pour des taux d’intérêt tournant ‘’autour de 4%’’, selon M. Faye.

Les jeunes souhaitant être membres de ce GIE doivent au préalable verser des frais d’adhésion de 10.000 francs CFA sur un compte ouvert à la Banque nationale de développement économique (BNDE).

Ils pourront alors postuler à des financements pour des projets relatifs à l’agriculture, à la pêche, à l’élevage et à la restauration, entre autres activités économiques, a expliqué le maire de Saint-Louis.

Avec cette initiative, Mansour Faye souhaite ‘’trouver une solution locale à la problématique de l’emploi des jeunes, à leur employabilité’’.

‘’En dehors de son capital initial de 100 millions de francs CFA, des partenariats seront noués avec le FONGIP, le FONSIS et l’Agence de développement des petites et moyennes entreprises, afin de fructifier les fonds du GIE à 500 millions de francs CFA, voire un milliard’’, a dit le maire.

De cette manière, Mansour Faye, par ailleurs ministre des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement, espère aider à ‘’renforcer la résilience économique’’ et ‘’résoudre le problème de l’emploi des jeunes, surtout au moment où, sous l’influence de la pandémie de Covid-19, l’économie (…) est durement frappée’’.

Dans la même catégorie