APS COUPE DU MONDE EN CHINE : LE SÉNÉGAL QUALIFIÉ APS A SAKKAL, LE VÉCU D’UN ÉDILE DE 81 ANS POUR LA RÉÉLECTION DU PRÉSIDENT SORTANT ACAP Le CNLS entame les préparatifs de la journée du partenariat national « zéro discrimination liée au VIH en RCA » APS L’IMAM DES HLM SHELTER AUX JEUNES : « CHÉRISSEZ VOTRE PAYS PLUS QUE TOUT » MAP Le Niger se félicite de la contribution du Maroc à l’organisation du Sommet de l’UA à Niamey GNA GSA, CID closes down illegal gas cylinder plant GNA Agronomist advocates irrigation farming to supplement rain-fed agriculture GNA Banker, businessman granted GHC650,000 bail for stealing and abetment APS SEYDOU DIOUF : ‘’LA MARCHE D’UN PAYS NÉCESSITE UNE PERMANENCE DANS L’ACTION’’ MAP La MAP et la FAAPA font don d’équipements techniques à l’Agence congolaise d’information

Saint-Louis : Une filière agriculture lancée au lycée technique André Peytavin


  16 Novembre      11        Agriculture (2723), Education (5955),

   

Dakar, 16 nov (APS) – Le lycée technique André Peytavin de Saint-Louis va désormais dispenser des formations tournées vers l’agriculture, grâce au lancement ce jeudi d’une filière dédiée au secteur.

 »Développement du capital humain dans le secteur de l’agriculture : enjeux et défis » est le thème choisi pour donner le coup d’envoi de cette nouvelle filière.

Le développement du capital humain dans le secteur de l’agriculture permet  »d’augmenter l’employabilité des jeunes, d’améliorer l’offre de formation professionnelle et technique […] », a déclaré le secrétaire général du ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, Moustapha Thioune.

Il a salué le lancement de la filière agriculture à travers quatre programmes : BTS maintenance des machines agricoles, BTS de production des équipement agricoles, BTS de conduite et gestion d’exploitations agricoles et certificat de spécialité de conduite et d’utilisation des machines agricoles.

Il s’agit de  »contribuer à l’objectif de faire de la région de Saint-Louis, le grenier du Sénégal », a-t-il souligné.

Diouma Gningue, coordonnatrice du projet Essor du secteur privé par l’éducation pour l’emploi (ESP/EPE) a précisé que ce projet est financé par l’Etat du Sénégal et la coopération canadienne, pour un montant de 15 milliards de francs CFA.

Il vise à appuyer 14 établissements techniques au Sénégal, afin d’être en phase avec les reformes de la formation professionnelle, pour des  »ressources humaines biens formées et qualifiées », a-t-elle ajouté.

Dans la même catégorie