MAP Accra: La Cédéao décide de maintenir la suspension de la Guinée de toutes ses instances et réclame la tenue des élections dans un délai de six mois (Communiqué) MAP Neuf civils tués dans une frappe aérienne au Nigeria (officiel) MAP Guinée: fin du premier épisode du virus de Marburg en Afrique de l’Ouest (OMS) MAP Le gouvernement éthiopien appelle à une action immédiate pour ramener une centaine de camions pas revenus du Tigray GNA ASF Outbreak: Over 200 pigs dead, seven farms affected GNA Felix Annan ends 10-year stay with Kotoko APS AFROBASKET 2021 : LES LIONNES ENTRENT EN LICE FACE À LA GUINÉE, SAMEDI APS CORONAVIRUS : 01 DÉCÈS ET 26 NOUVELLES INFECTIONS ANNONCÉS INFORPRESS São Vicente: Presidente da UCID volta a apelar para mudança de medida de coacção de Amadeu Oliveira “que está doente” INFORPRESS Futebol: Cabo Verde mantém-se no 77º lugar do ranking da FIFA

Saisie de 400 kgs d’explosifs à autorisation restreinte près de la frontière entre le Kenya et la Tanzanie


  12 Novembre      7        Société (35713),

   

Nairobi, 12/11/2020 (MAP), La « Kenya Revenue Authority » (KRA) a annoncé avoir saisi jeudi 400 kilogrammes d’explosifs à autorisation restreinte près de la frontière entre le Kenya et la Tanzanie.

La brigade antiterroriste du Kenya qui a ouvert une enquête sur cet incident pense que les explosifs trouvés dans la ville frontalière d’Isebania ont été introduits au Kenya depuis la Tanzanie où ils ont été transportés à moto.

Selon la KRA, 2.560 pièces d’explosifs ont été retrouvés dans des sacs en polypropylène et emballés dans 16 cartons pesant chacun 25 kilogrammes.

Des agents du Département des douanes et du contrôle des frontières ont indiqué que les explosifs auraient pu être fabriqués en Afrique du Sud.

« La KRA, en partenariat avec la police nationale, a agi sur la base des renseignements selon lesquels des marchandises illégales avaient été stockées dans un entrepôt autour de la ville d’Isebania», lit-on dans le communiqué.

Un suspect a été arrêté et remis à l’unité de la police antiterroriste en attendant la fin des enquêtes.

L’incident est survenu quelques mois seulement après que les agents des douanes de Taita Taveta aient saisi 1000 pièces de détonateurs explosifs à Mwakitau le long de l’autoroute Taveta-Mombasa.

Selon la KRA, les points frontaliers servent de points d’entrée pour différentes marchandises au Kenya.

Dans la même catégorie