AIP Côte d’Ivoire/JIF 2019 dans le Bounkani: D’importants dons offerts aux groupements féminins AIP Un nouveau bureau MCC chargé de l’égalité entre les genres ouvert en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ Deux monuments en construction pour embellir Touba AGP Le Maroc sollicité pour la mise en place d’un Institut supérieur de formation agricole au Gabon AIP Côte d’Ivoire/ Un atelier sur le droit communautaire UEMOA à Abidjan AIP Côte d’Ivoire/ Des séances de dépistage du cancer du col de l’utérus à Yamoussoukro Inforpress Moradores de Cidadela vão pedir na justiça suspensão das actividades do posto de combustível da Enacol Inforpress Bolsa de Acesso à Cultura vai financiar mais 70 escolas e associações a nível nacional Inforpress Porto Novo: Rede de água contempla centena de famílias em Lombo Figueira, Ribeirão Fundo e Água das Caldeiras AIP La Première dame de Côte d’Ivoire appelle à l’accélération des réformes pour le développement du secteur privé et la promotion de l’entrepreneuriat féminin

Salon du livre de Paris 2019 : La Côte d’Ivoire explique l’absence du stand Pavillon des lettres d’Afrique


  20 Mars      23        Arts & Cultures (2469),

   

Abidjan, 20 mars (AIP)- Assurant le leadership politique en sa qualité de chef de file du Pavillon des lettres d’Afrique, la Côte d’Ivoire, à travers, son ministère de la Culture et de la Francophonie, a expliqué l’absence de ce stand au salon du livre de Paris 2019, dans une mise au point transmise mercredi à l’AIP.

« Il ressort de l’examen de ce dossier que l’Agence Culturelle Africaine (ACA), administratrice du Pavillon, a laissé une dette qui a contraint les organisateurs du Salon du livre de Paris à ne pas autoriser son ouverture », relève le document.

Selon le ministère de la Culture, cette dette est due, « manifestement, à une faiblesse de management et de gestion, ainsi qu’à la dispersion de la directrice générale de l’ACA dans diverses autres activités culturelles budgétivores ».

La note précise que la Côte d’Ivoire a honoré tous ses engagements financiers dans les délais, de même que les sponsors et les pays africains inscrits au Pavillon.

« Fort du dynamisme de son industrie du livre et de sa volonté de servir l’Afrique, la Côte d’Ivoire répondra toujours présente aux rendez-vous permettant d’intégrer de nouvelles énergies dans la vie du livre africain », rassure le ministère de la Culture et de la Francophonie.

Après les éditions de 2017 et 2018 qui ont connu de vifs succès de par leur importance dans l’écosystème dudit Salon, cette absence a été vécue avec désolation par de nombreux professionnels du secteur.

Dans la même catégorie