APS MONDIAL U19 : LE DRAPEAU NATIONAL REMIS AUX LIONCEAUX DU BASKET APS POUR UNE DÉCENTRALISATION DES ACTIVITÉS DU CENTRE SÉNÉGALO-ALLEMAND D’INFORMATION À L’EMPLOI APS CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU : LA SDE VA SAISIR LA COUR SUPRÊME ANGOP UE disponibiliza 12 milhões de Euros para Programas de resiliência ANGOP Angola e os EUA retomam acordo sobre comércio ANGOP Bispos angolanos rezam missa no túmulo de Nsaku Ne Vunda APS INVESTISSEMENTS : LE GOUVERNEMENT INVITE LE PRIVÉ A PRENDRE LE RELAIS DE L’ETAT (MINISTRE) APS GREENPEACE DIT HALTE À L’INDUSTRIE DE FARINE ET DE L’HUILE DE POISSON APS LES ÉCHANGES COMMERCIAUX ENTRE DAKAR ET PÉKIN PORTÉS À PLUS DE 1500 MILLIARDS CFA EN 2018 (AMADOU HOTT) GNA Ministry lauds NGOs for their role in curbing illegal mining in Ghana

Salon international des savoirs traditionnels et bioéconomiques officiellement lance


  23 Août      60        Economie (23960), Innovation (320),

   

Lomé, 23 août 2016 -(ATOP) – La première édition du Salon International des Savoirs Traditionnels et bioéconomiques (SISTRA-BIOECO) a été lancée le lundi 22 août à Lomé.

Placé sous le thème « Contribution des scientifiques à l’innovation et à la promotion du modèle de croissance bioéconomique », ce salon est une initiative du Centre Omnithérapeutique Africain (COA). Il se veut un cadre d’inspiration et de transfert des connaissances écologiques, technologiques, socioculturelles et sanitaires pour l’invention d’un modèle de croissance économique et industriel. Il est prévu au cours de cette période un colloque scientifique et un espace d’exposition des produits et savoirs respectant l’environnement, la biodiversité, la biodégradabilité, la santé, la cohésion sociale, l’équité des transactions commerciales, la durabilité du développement et une industrialisation reposant sur des sources énergétiques renouvelables ou inépuisables. Au nombre des produits exposables figurent le sel végétal, le jus de noni, les appareils de filtrage d’eau, les huiles de coco, les épices, et divers médicaments qui soignent les maladies infectieuses et parasitaires, les maladies non transmissibles dominées par l’hypertension artérielle, le diabète et les cancers. Il y aura également des conférences débats sur le réchauffement climatique et les énergies renouvelables.
La cérémonie a été présidée par le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Octave Nicoué Broohm, en présence de l’ambassadeur de l’Allemagne au Togo, Christoph Sander, des représentants du Systèmes de Nations Unies (SNU), du corps diplomatique, des professeurs du SISTRA-BIOECO et d’autres personnalités.
M. Broohm s’est dit persuadé que les différentes présentations et les débats suscités par les communications scientifiques vont contribuer à consolider la coopération sur le plan national et international visant à promouvoir la réalisation de projets bio-économiques.
Le directeur général du COA, Pr. Kwashie Eklu-Gadégbéku a remercié les autorités togolaises qui ont facilité la tenue de ce salon puis indiqué que son centre œuvre pour la promotion de la santé adapté aux réalités africaines dans un cadre multidisciplinaire en vue « d’une innovation propre et d’une production intelligente et simple ». Il a émis le vœu que cette première édition du Salon International des Savoirs Traditionnels et bioéconomiques soit une réussite.
Une visite guidée des stands du salon a mis fin à la cérémonie d’ouverture.
ATOP/BBG/SAS

Dans la même catégorie