AGP CNE prepara investidura de novos deputados AGP MCCI pede partidos políticos aliados para colocarem interesse do país em primeiro lugar AGP Lola: les élèves se tordent sous le poids de l’exploitation champêtre AGP Koundara : remise officielle d’un forage d’adduction d’eau potable dans l’enceinte de la direction préfectorale des Douanes ANP JI F 2019 sous le thème ‘’En français…. S’il vous plait’’ INFORPRESS Santo Antão: Dois artistas plásticos santantonenses numa exposição conjunta em Espanha INFORPRESS São Vicente: Jovem emigrante doa equipamentos desportivos e informáticos avaliados em 60 mil dólares MAP Afrique du Sud: L’ANC améliore sa popularité à l’approche des élections générales (sondage) MAP Semaine africaine du climat: appel à un dialogue entre les gouvernements et les collectivités locales pour lutter contre le changement climatique MAP Casablanca: Rencontre internationale sur le rôle des Sukuk dans le développement de l’Afrique

Salon international des savoirs traditionnels et bioéconomiques officiellement lance


  23 Août      50        Economie (22799), Innovation (317),

   

Lomé, 23 août 2016 -(ATOP) – La première édition du Salon International des Savoirs Traditionnels et bioéconomiques (SISTRA-BIOECO) a été lancée le lundi 22 août à Lomé.

Placé sous le thème « Contribution des scientifiques à l’innovation et à la promotion du modèle de croissance bioéconomique », ce salon est une initiative du Centre Omnithérapeutique Africain (COA). Il se veut un cadre d’inspiration et de transfert des connaissances écologiques, technologiques, socioculturelles et sanitaires pour l’invention d’un modèle de croissance économique et industriel. Il est prévu au cours de cette période un colloque scientifique et un espace d’exposition des produits et savoirs respectant l’environnement, la biodiversité, la biodégradabilité, la santé, la cohésion sociale, l’équité des transactions commerciales, la durabilité du développement et une industrialisation reposant sur des sources énergétiques renouvelables ou inépuisables. Au nombre des produits exposables figurent le sel végétal, le jus de noni, les appareils de filtrage d’eau, les huiles de coco, les épices, et divers médicaments qui soignent les maladies infectieuses et parasitaires, les maladies non transmissibles dominées par l’hypertension artérielle, le diabète et les cancers. Il y aura également des conférences débats sur le réchauffement climatique et les énergies renouvelables.
La cérémonie a été présidée par le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Octave Nicoué Broohm, en présence de l’ambassadeur de l’Allemagne au Togo, Christoph Sander, des représentants du Systèmes de Nations Unies (SNU), du corps diplomatique, des professeurs du SISTRA-BIOECO et d’autres personnalités.
M. Broohm s’est dit persuadé que les différentes présentations et les débats suscités par les communications scientifiques vont contribuer à consolider la coopération sur le plan national et international visant à promouvoir la réalisation de projets bio-économiques.
Le directeur général du COA, Pr. Kwashie Eklu-Gadégbéku a remercié les autorités togolaises qui ont facilité la tenue de ce salon puis indiqué que son centre œuvre pour la promotion de la santé adapté aux réalités africaines dans un cadre multidisciplinaire en vue « d’une innovation propre et d’une production intelligente et simple ». Il a émis le vœu que cette première édition du Salon International des Savoirs Traditionnels et bioéconomiques soit une réussite.
Une visite guidée des stands du salon a mis fin à la cérémonie d’ouverture.
ATOP/BBG/SAS

Dans la même catégorie