MAP AU PSC: Morocco Reiterates That Success of Any Peacebuilding Effort in Africa Requires Inclusion of Socio-economic Activities MAP Afrique du Sud : Le gouvernement recourt au compte spécial de réserve d’or pour financer une dette publique accablante MAP Burkina: le gouvernement suspend l’exportation de l’or de production artisanale AIB Burkina : Le ministre Sorgho visite deux ponts réalisés à hauteur de 700 millions FCFA à Koudougou AIB Burkina : La reprise de la route Sakoinsé-Koudougou enregistre un taux d’exécution de 45,83% AIB Le ministre Bazié dit «merci» aux Russes pour la «franchise» et «respect mutuel» dans leur coopération avec le Burkina ANG Turismo/”Governo deve tirar proveito do Arquipélago dos Bijagós como um dos maiores destinos turísticos do mundo”, diz Adelino da Kosta Inforpress Afrobasket’2025: Líbia entra no grupo dos adversários de Cabo Verde Inforpress AAI quer melhorar o conhecimento do país e explorar os desafios sobre o fenómeno das migrações e asilo no contexto regional MAP CPS de l’UA: Le Maroc réitère que le succès de tout effort de consolidation de la paix en Afrique nécessite l’inclusion d’activités socioéconomiques

SAMBA NDIOBÉNE KA PROMET DE RENFORCER LES SERVICES VÉTÉRINAIRES DE TAMBACOUNDA


  22 Avril      58        Economie (20471), Société (44433),

 

Dakar, 22 avr (APS) – Le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Samba Ndiobéne Ka, a fait part dimanche de sa volonté de renforcer les services vétérinaires de la région de Tambacounda en matériels et médicaments pour faire face à la peste équine et à la gourme équine.

Dans la région de Tambacounda, sur un effectif de 60 500 têtes d’équidés, plus de 11 600 cas ont été enregistrés.

Quelque 286 animaux sont morts soit un taux de 0, 46 %.  ’’Nous allons prendre des dispositions pour renforcer le service vétérinaire et au-delà renforcer les services départementaux en lots de matériels et de médicaments’’, a indiqué le ministre de l’Elevage qui effectuait, dimanche, une visite dans les localités de Sinthiou Malem (Tambacounda), Khoutiaba et Méréto (Koumpentoum).

Samba Ndiobéne Ka a souligné que cette maladie contagieuse, mais très rarement mortelle, doit être le combat de tous.

’’Cette maladie est présente dans presque tous les villages dans cette zone de Koumpentoum’’, a-t-il dit précisant le volet important de surveillance qui a été lancé et la stratégie de traitement rapide des cas identifiés.

Au total, 135 morts d’équidés ont été constatés dans le département de Koumpentoum et 138 dans celui de Tambacounda.

Selon le ministre de l’Elevage, il est important de prendre les dispositions nécessaires pour mettre un terme à cette maladie vu le rôle des équidés.  Il a aussi suggéré l’enfouissement des cadavres ou leur incinération pour éviter la propagation de l’épidémie.

Samba Ndiobéne Ka a demandé aux éleveurs de souscrire à l’assurance agricole. ’’J’invite les éleveurs à aller dans le sens de l’assurance agricole.

Il est temps de changer de méthodes et de pratiques. L’idéal serait d’indemniser en cas de sinistre mais les ressources sont limitées. Nous devions changer de méthode pour s’en sortir’’, a-t-il fait savoir.

SDI/OID

Dans la même catégorie