AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique : Point de la situation de la COVID-19 au 20/09/2020 APS VINGT-SIX NOUVELLES INFECTIONS DE COVID-19 APS MACKY SALL SOULIGNE L’IMPORTANCE POUR LES PRODUCTEURS DE CONSTITUER DES COOPÉRATIVES AGRICOLES AIP Les membres du Rotory de Daloa et de Bouaflé à œuvrer pour le bien-être des populations malgré la pandémie de la Covid AIP Les leaders communautaires de Man sensibilisés sur la pratique de l’avortement thérapeutique AIP Cinquante tricycles remis aux femmes du Gôh, dans le cadre du programme social du gouvernement AIP Le plan national de gouvernance expliqué aux acteurs de la société civile de Daloa AIP Une campagne de sensibilisation sur la prévention des conflits électoraux lancée à Man AIP Une coordination des cadres du RHDP de Ferkessédougou installée AIP Le Conseil régional du N’zi offre des complets de pagne aux femmes de la région

SAMBA NDIOBÈNE KÂ SALUE LE ’’BON ÉTAT D’ESPRIT’’ DES VENDEURS DE BÉTAIL


  7 Septembre      8        Agriculture (1501),

   

Pikine, 7 sept (APS) – Le ministre de l’Elevage et des productions animales Samba Ndiobène Kâ s’est félicité lundi à Pikine (banlieue de Dakar) du ‘’bon état d’esprit’’ des vendeurs de bétail rencontrés dans les différents sites de la région de Dakar

’’Je voudrais me féliciter de l’état d’esprit des acteurs que j’ai trouvés sur place. On s’en félicite. Je me félicite du bon comportement des acteurs malgré les difficultés’’, a-t-il notamment indiqué à la fin d’une tournée de plusieurs sites de vente de petits ruminants dans le département de Pikine aprés les fortes pluies.

De fortes pluies se sont abattues dans la région de Dakar ce week-end, poussant le président de la République à déclencher le Plan ORSEC (Organisation de secours) pour venir en aide aux victimes de ces intempéries.

M. Kâ, accompagné de plusieurs experts et officiels et acteurs du secteur, a assuré qu’il s’était déplacé dans la banlieue de Dakar pour constater les difficultés, nées de ces fortes pluies et voir en relation avec tous les services concernés comment permettre à ces acteurs d’évoluer dans un cadre approprié.

Selon lui, cela permettra au gouvernement de mettre ces acteurs dans un environnement qui leur permettra de répondre à la demande nationale. ’’C’est une demande permanente’’, a-t-il rappelé.

Interrogé sur la réalisation prochaine d’un abattoir moderne, il a répondu : ’’Pour ce qui est du site spécifique d’implantation de cet abattoir moderne, ce sera un site qui sera choisi suite à des concertations avec les différents acteurs’’.

Il a expliqué cette démarche par la volonté du président de la République qui a demandé à son gouvernement ’’de procéder à chaque fois de besoin par une approche participative en vue d’impliquer l’ensemble des acteurs’’.

Dans la même catégorie