APS THIÈS : 300 MAISONS DÉMOLIES À MBOUR 4 EXTENSION PAR LA DSCOS APS DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’ APS COVID-19 : LES AUTORITÉS INVITÉES À VEILLER À « UNE APPLICATION RIGOUREUSE DES MESURES PRÉVENTIVES » APS GESTION DE L’ÉPARGNE : DES CDC OUEST AFRICAINES DONT CELLE DU SÉNÉGAL À L’ÉCOLE DE LA BAD APS ZLECAF : LES ENTREPRISES LES MIEUX PRÉPARÉES VONT TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU (SPÉCIALISTE) ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC

Santé : Les offres et services de la santé sexuelle et reproductive rapprochés des adolescents et jeunes de Kouandé pendant une semaine


  9 Décembre      12        Santé (8684),

   

Porto-Novo, 09 déc. (ABP)-Le premier adjoint au maire de la commune de Kouandé, Bienvenu Sabi Dan, a lancé mardi, sur l’esplanade de la maison des jeunes de Kouandé, les activités de l’édition 2020 de la semaine de santé organisée par Sian’sonOng en partenariat avec Plan International Bénin et le Ministère Allemand de la Coopération et du Développement, au profit des adolescents et jeunes de la commune.
Au cours de cette semaine de santé, prévues pour se dérouler du 08 au 12 décembre, les adolescents et jeunes de Kouandé auront droit aux consultations psychologiques, juridiques et médicales, notamment sur le dépistage du VIH/Sida, l’hépatite et le cancer de sein. Aussi, ils auront droit à plusieurs panels de discutions et de projections de films documentaires sur des thématiques en lien avec la santé sexuelle et reproductive.
Cette semaine de santé, a confié la superviseure de SIA N’SON ONG, est l’une des activités phares du projet de lutte contre les grossesses précoces dans les communes de Kérou, Kouandé, Matéri et Cobly qui défend à priori la cause des filles. D’où, a-t-elle justifié, le choix du thème « Fille libre de décider », pour cette édition. « Libre de décider non pas pour abandonner les classes ni les ateliers d’apprentissage au profil des jeunes garçons, mais libre de dire non au harcèlement sexuel, aux violences basées sur le genre, aux rapports sexuels non protégés et à tout ce qui peut compromettre leur avenir », a précisé MamatouIdrissou.
Le directeur exécutif de SIA N’SON ONG Salomon Balogoun, a, quant à lui, témoigné sa reconnaissance à Plan Bénin, pour la confiance placé en son Ong pour la mise en œuvre de ce projet et a nourri l’espoir pour sa pérennisation. « Chers jeunes, cette semaine de santé est la vôtre, saisissez l’opportunité pour recevoir des conseils et des informations qui vous permettrons d’avoir une sexualité responsable parce que les grossesses précoces sont aujourd’hui plus qu’une pandémie au sein de la communauté », a-t-il exhorté.
La représentante du directeur départemental de la santé, Carine Koussihouèdé, a expliquéla portée de cette initiative dans la promotion de la santé des adolescents et jeunes et a surtout rassuré de la confidentialité des dépistages et de la prise en charge des éventuels cas positifs. En rappelant les objectifs du projet, son coordonnateur Benoît Djangni, a souligné l’urgence de maintenir le cap dans la lutte implacable contre les grossesses précoces, face aux résultats qui ne sont toujours pas reluisants, au terme de l’évaluation à mi-parcours du projet, notamment dans la commune de Kouandé.
De la protection des droits des enfants en passant par la promotion de l’éducation et des droits sexuels, le premier adjoint au maire de Kouandé, Bienvenu Sabi Dan, a salué l’engagement de Plan Bénin et de ses partenaires, notamment SIA N’SON ONG en faveur des adolescents et jeunes.

Dans la même catégorie