MAP Climat: Un nouveau programme d’incubation de startups AGP Siguiri/société : Un homme de 38 ans meurt dans l’éboulement d’une carrière à Kintinian AGP OCI/UNA : Signature d’un mémorandum de coopération conjointe entre CIMCT et l’UNA AGP OCI/UNA : Signature d’un mémorandum de coopération conjointe entre CIMCT et l’UNA AGP Boké/économie : Adoption d’un budget communal de plus de 15 milliards GNF ACP Participation féminine à la gouvernance locale : une préoccupation du CONAFED ACP Faida Mwangila assurée du soutien de ses paires lors de son mandat à l’Onu femmes ACP Nécessité de développer autour du secteur minier d’autres secteurs primaire et tertiaire AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les parents d’élèves sollicités pour le respect de l’interdiction d’utilisation des téléphones portables à l’école ACP Les sociétés minières du Katanga bientôt desservies par la ligne électrique « Inga-Kolwezi »

SÉCURITÉ À L’EST : LES ASSURANCES DU COMMANDANT DE LA BRIGADE TERRITORIALE DE GOUDIRY


  28 Novembre      26        Société (27723),

   

Dakar, 27 nov (APS) – La Brigade de gendarmerie territoriale de Goudiry (Tambacounda, Est) mène une ’’intense activité’’ de renseignement pour assurer la sécurité des personnes et des biens, a assuré vendredi, son commandant, l’Adjudant-chef Samba Sall.

’’Pour assurer la sécurité des personnes et des biens, la brigade mène une intense activité de renseignement’’, a-t-il dit lors d’une rencontre sur les défis sécuritaires de la Légion Est.

L’armée sénégalaise a entamé depuis le 19 novembre dernier, une manœuvre pour renforcer ses capacités de lutte contre le terrorisme, améliorer l’intégration des Forces de défense et de sécurité dans le cadre de la planification, du soutien et de la conduite des opérations asymétriques.

Dénommée « Falémé 2020 », la manœuvre militaire d’une durée d’une semaine se déroule dans la zone militaire numéro 4 couvrant les régions administratives de Tambacounda et Kédougou dans l’est du Sénégal.

’’Dans le cadre de la police administrative, la brigade mène des opérations de sécurisation avec l’appui des unités mobiles et de Groupes d’actions rapides de surveillance et d’intervention (GARSI) de Kidira’’, a fait savoir le commandant Samba Sall.

A Goudiry, a-t-il poursuivi, la brigade de gendarmerie est confrontée à des problèmes sécuritaires parmi lesquels l’insécurité routière car la zone est traversée par la route nationale numéro 1, le vol de bétail, les vols à main armée et les conflits entre les agriculteurs et les éleveurs.

Dans le cadre de la police de proximité, le personnel de l’unité mène plusieurs actions avec la population locale à travers des patrouilles à la résidence et des visites de secteurs, a dit l’adjudant-chef Sall précisant que la brigade dispose d’un poste à Dianké –Mankha et à Kothiary.

’’Depuis l’érection de Goudiry en département en 2008, la gendarmerie a de tout temps pris en charge la sécurité des populations’’, a souligné pour sa part le préfet de Goudiry, Amadou Coumba Ndiaye

’’Un moment il y avait énormément de braquages dans cette zone, ces efforts fournis par la gendarmerie ont fini de faire déguerpir les malfaiteurs de cette zone’’, a-t-il ajouté saluant ’’la collaboration franche’’ entre la gendarmerie et l’administration.

La brigade de gendarmerie territoriale de Goudiry est créée en 1980 et est compétente sur toute l’étendue du département.

Elle comprend quatre arrondissements englobant 15 communes, soit une population estimée à plus de 131 517 habitants. La brigade couvre une superficie de 16 090 km carrés.

Dans la même catégorie