AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Modernisation de l’artisanat : des jeunes de Divo acquièrent huit tricycles AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les populations d’Attiégouakro invitées à des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Moussa Sanogo sensibilise pour des élections législatives apaisées dans le Bafing AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Décès de l’Ambassadeur Guy-Alain Gauze AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Bill et Melinda Gates publient leur lettre annuelle 2021 « L’année où la santé mondiale a été pensée à l’échelle locale » AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La BAD et le GCA lancent une initiative afin d’intensifier l’adaptation au changement climatique en Afrique (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Afruibana s’engage pour l’agroécologie en Afrique avec l’initiative IAM Africa (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: le maire de Gohitafla défend les couleurs du RHDP AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les acteurs du système éducatif du Kabadougou planchent sur l’annulation des frais de cotisation Coges AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les présidents des jeunes des villages de Gohitafla reçoivent leurs insignes d’identification

Sécurité : Six cas seulement d’accidents mineurs produits en décembre 2020 à Comè


  6 Janvier      9        Société (27869),

   

Porto-Novo, 06 jan. 2021 (ABP) – Six cas seulement d’accidents mineurs ont été enregistrés dans les arrondissements de Comé et Oumako, durant la période des fêtes de fin d’année, des statistiques qui témoignent d’ une réduction considérable en décembre 2020 comparativement aux années antérieures où plusieurs cas d’accidents se produisent sur les routes, a relevé le commissaire de police de la ville de Comè, lieutenant Saïd Ousmane, au cours d’un entretien ce mercredi avec l’ABP.
Pour le commissaire, ces accidents qualifiés de mineurs sont pour la plupart des accidents corporels ou matériels.
Convaincu que la période de fin d’année est souvent une période de grande excitation, le commissaire a déclaré que son unité a mené en amont des activités de sensibilisation et de répression, lesquelles activités, souligne-t-il, « ont permis d’avoir ce résultat ». Selon lui, les conducteurs ont été sensibilisés sur les excès de vitesse et aux conduites en sens interdit, au chevauchement de terre-plein central et même au non port de casque. Durant la période de sensibilisation, confie-t-il, « des conducteurs indélicats ont été réprimés conformément à la loi ».
Toujours pour le commissaire, ces activités menées en amont ont contribué à calmer les ardeurs et le désordre sur les routes et induit une importante réduction des cas d’accidents sur son territoire de compétence.
Pour que cessent définitivement les accidents de circulation dans la ville de Comè et ses environs, le commissaire a exhorté les conducteurs et tous usagers de la route à observer le code de la route.

Dans la même catégorie