GNA Tetteh Quarshie Cocoa Farm receptive facility refurbished GNA GNA staff builds capacity for in-depth Election reportage GNA NDC accuses government of deliberately failing to activate Presidential Transition process GNA Afadjato South, Nkwanta North top open defecation free league table APS LE DÉBAT SUR LA QUALITÉ DU JEU CHEZ LES LIONS EST IMPERTINENT, SELON UN ANCIEN INTERNATIONAL APS NIAMEY PRÊTE À ACCUEILLIR LA 47ÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE L’OCI ANG Desporto/Morreu Diego Armando Maradona ANG CPLP/Governança de água e os desafios de sustentabilidade debatidos na II reunião dos ministros ANG Covid-19/Erro de fabrico levanta questões sobre testes com vacina da AstraZeneca/Oxford ANG Brexit/Ursula Von Der Leyen não garante que se chegue a acordo com o Reino Unido

Semaine des Nations Unies au Niger : La coordinatrice du système des Nations Unies visite l’usine de forge Arts


  20 Octobre      12        Santé (8099),

   

Niamey, 20 oct (ANP)- La coordinatrice du système des Nations Unies au Niger, Mme Khardiata Lo N’Diaye a effectué, ce mardi 20 octobre 2020, une visite à l’usine de production de savons, d’eau de javel fabriqués par des réfugiés pour la lutte contre la COVID-19.

Située dans la commune 5 de Niamey précisément au quartier Séno, cette usine fabrique de l’eau de javel, des bavettes, du savon à base du moringa, de l’huile de coco, et des chaises à partir des objets recyclés. Les réfugiés y sont également initiés aux métiers de la peinture, de la couture, de l’esthétique, de l’art plastique, du dessin, de la musique, de la danse traditionnelle, du hip-hop et du théâtre.

L’objectif est d’assurer aux réfugiés une réinsertion dans la vie sociale, le tout sous la conduite de l’ONG nigérienne ‘’Forge Arts’’.

Selon Mme Aboubacar Nana, administratrice de ‘’l’ONG Forge Arts’’, ce sont quelque 1000 réfugiés qui ont subi, à cette date, ces formations dans les différents corps de métiers et dans tout le Niger.

Après une visite des ateliers du centre au cours de laquelle des explications ont été fournies par les responsables de ‘’Forge Arts’’ sur le contenu de la formation des refugiés et les procédés de fabrication de ces produits antiseptiques.

A cette occasion, la coordinatrice du système des Nations Unies au Niger a indiqué à la presse que cette visite revêt  un triple sens dont le premier est de savoir le degré d’implication des réfugiés dans la réponse au COVID-19  à travers une activité essentielle, dont tout le monde comprend l’importance liée à la fabrication de produits antiseptiques, le deuxième sens, c’est l’inclusion des refugiés dans la réponse , et enfin le troisième sens qui consiste à donner un aperçu sur les activités que les Nations Unies mènent sur le terrain.

‘’Ici, nous avons trouvé une communauté qui est très soudée, et qui, à travers la promotion de l’art, arrive à passer des messages, à communiquer et aussi à intégrer, notamment le refugiés, les activités des communautés qui vivent aux abords du milieu urbain, mais qui restent profondément ancrées dans le terroir’’ a-t-elle poursuivi.

Après avoir rappelé que cela représente l’image des Nations Unies, Mme Khardiata Lo N’Diaye a tenu à féliciter toutes les agences qui se sont ‘’mises ensemble, avec le HCR, pour mener cette activité’’ et saluer aussi ‘’l’engagement des équipes qui vivent aux côtés des communautés’’.

Pour la coordinatrice du système des Nations Unies au Niger ‘’la célébration de l’anniversaire des Nations Unies est une occasion pour rendre hommage au travail dévoué de centaines et milliers de staffes des Nations Unies qui vivent les conditions de vie des communautés, partagent leur quotidien et qui, chaque jour, contribuent à trouver des solutions à l’échelle des communautés, mais également participent à l’élaboration des politiques et aux efforts de développement du Niger’’.

Notons qu’auparavant l’administratrice de l’ONG ‘’Forge Arts’’, Mme Aboubacar Nana a pris la parole pour préciser que ‘’les produits confectionnés dans ce centre sont distribués gratuitement dans les hôpitaux, les centres de santé, aux réfugiés eux-mêmes et aussi à la population’’.

La Coordinatrice du système des Nations Unies au Niger est accompagnée, au cours de cette visite, de la représentante résidente de l’UNICEF et celle de la banque mondiale au Niger, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie