GNA Ministry lauds NGOs for their role in curbing illegal mining in Ghana GNA UN Refugee Chief calls for solidarity in response GNA Stakeholders sensitised on referendum on local governance ABP Le CEG d’Athiémé abrite le lancement départemental de l’examen du baccalauréat dans le Mono ABP Lydie Déré Chabi Nah lance la phase écrite du Bac à Natitingou ABP 1.059 candidats affrontent les épreuves écrites du Bac session de juin 2019 au centre du CEG1-Savè AGP Coupe nationale de Guinée : 9e trophée pour Horoya face au CIK MAP Mali : une mission conjointe ONU-UE attendue à Bamako AGP Guinée-Santé : ‘’ Plus de 300 cas de violences sexuelles enregistrés de janvier à juin 2019 et 90% des victimes ont moins de 10 ans ». Dixit Pr. Hassane Bah AGP Gaoual- : Travaux de traitement des points noirs sur la nationale Gaoual-Boké

Sénégal : 1ère édition du festival « Salam » des musiques sacrées, du 2 au 11 juillet à Dakar


  27 Juin      24        Arts & Cultures (2540), Culture (2108), Musique (487),

   

Rabat, 27 juin 2015 (MAP) – La capitale sénégalaise Dakar abrite, du 2 au 11 juillet prochain, la première édition du Festival « Salam » (paix) des musiques sacrées, à l’initiative de Youssou Ndour, chanteur et ministre conseiller du président Macky Sall.

L’initiateur du concept entend rivaliser avec les plus célèbres festivals du monde, avec à la clé la participation de groupes locaux et étrangers évoluant dans le registre des musiques spirituelles et sacrées.

Inspiré du festival des Musiques sacrées de Fès, le festival de Dakar a pour objectif de « permettre aux musulmans de toutes les confréries du Sénégal, de se retrouver, de fêter ensemble et de partager beaucoup de choses », a indiqué, à cet effet, M. Ndour dont les propos ont été relayés samedi par la presse locale.

Ouvert officiellement le 2 juillet prochain au Grand Théâtre de Dakar, le festival se poursuivra au Théâtre « Daniel Sorano », à Guédiawaye et à l’esplanade de Thiès, avant de boucler son programme sur les Allées du centenaire par un méga concert, selon les organisateurs.

HA—BI.
TB.

Dans la même catégorie