APS SENEGAL-ECONOMIE-LEGISLATIONS / Des journalistes sensibilisés sur les mécanismes alternatifs de règlement des litiges économiques et financiers AIB Burkina : 2024, une année d’espoir pour la reconquête totale du territoire. MAP Sénégal: démantèlement de nombreux sites d’orpaillage dans l’Est du pays MAP Présidentielle au Sénégal: la date du 2 juin a été proposée après examen de toutes les contraintes (ministre de l’Intérieur) MAP Nairobi: Participation active du groupe OCP à l’ANUE-6 MAP Afrique du Sud: trois morts dans une fusillade à Johannesburg (police) MAP Burkina : 2024, une année d’espoir pour la reconquête totale du territoire (ministre) MAP Soudan: La Mission onusienne achève son retrait MAP Le président nigérian inaugure la deuxième ligne du train urbain de Lagos MAP Sénégal: création d’un front commun pour la tenue de la présidentielle avant le 2 avril

SENEGAL-AFRIQUE-SECURUTE-INITIATIVE / Isamïla Madior Fall : « Le Forum de Dakar sur la paix et la sécurité va survivre à son initiateur. »


  28 Novembre      38        Politique (24796), Securité (2935),

 

Dakar, 28 nov (APS) – Le ministre des Affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur Ismaila Madior Fall a déclaré, mardi, que son département entamait une réflexion sur les perspectives d’institutionnalisation du forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, estimant ce cadre de réflexion allait survivre à son initiateur, le président Macky Sall.

»Il n’y a pas doute que le forum va survivre à son initiateur le président Macky Sall », a rassuré le ministre des Affaires étrangères lors d’une  conférence marquant la fin du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité. Ismaïla Madior Fall avait à ses côtés ses homologues du Cap Vert et du Kosovo.

Il a fait savoir que la réflexion était déjà entamée pour une  »institutionnalisation » du forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique que la capitale sénégalaise abrite depuis 2014.

‘’Quel format institutionnel devait revêtir le forum : un think tank sur les questions de sécurité, un institut, une fondation, une université ou simplement comme c’est le cas actuel, un cadre d’échange annuel sur les questions de paix et de sécurité ?’’, s’est-il interrogé non sans signaler que l’important était d’œuvrer à  »la pérennisation du forum afin qu’il puisse survivre à son initiateur, Macky Sall.

»Ce forum bien qu’initié par le Sénégal, appartient maintenant à tout l’Afrique », a fait valoir le ministre sénégalaise des Affaires étrangères.

»Le président Macky Sall s’est toujours investi pour que le défi de la régularité de l’organisation du forum soit jusque-là assuré », a encore fait valoir Ismaïla Madior Fall tout en se félicitant de la présence remarquée de chefs de gouvernement de ministres des affaires étrangères de pays partenaires du Sénégal.

Dans la même catégorie