MAP La République du Congo officiellement connectée au câble sous-marin « 2Africa » MAP La Namibie et le PAM s’associent pour renforcer la sécurité alimentaire et la gestion des catastrophes ANGOP Les États-Unis allouent un million de dollars pour un projet de biodiversité à Cuando Cubango AGP Guinée: Le mouvement syndical suspend sa grève générale UNA-ANP Médine : Début de la 44ème édition du Forum Al-Baraka sur les objectifs de la Charia et le cadre réglementaire de l’économie islamique AIB Jeux_africains 2024 : le Burkina Faso y participe avec 15 disciplines AIP L’UNESCO renforce les capacités des cadres de l’administration burkinabè en prospective stratégique AIP SIA 2024 : Laurent Tchagba tisse un partenariat solide avec l’ONF de France pour la restauration du couvert forestier AIP La JCI « Abidjan soleil » place La 4è édition de Women’s day sous le signe du leadership féminin en entreprise MAP Guinée: libération d’un responsable syndical, revendication majeure des grévistes

SÉNÉGAL-ÉCONOMIE-MEDIAS / Fatick : des journalistes formés sur l’exploitation des données du secteur extractif


  9 Décembre      34        Economie (20568), Médias (2753),

 

« Fatick, 8 déc (APS) – L’ONG Forum civil a initié, vendredi, un atelier de renforcement de capacités au profit des journalistes de la région de Fatick (centre) sur l’analyse et l’exploitation des données des entreprises du secteur extractif.

« L’objectif visé est de permettre aux journalistes d’exploiter et d’analyser les données du secteur extractif, mais aussi les données issues des rapports officiels », a indiqué le coordonnateur du Forum Civil, Birahim Seck.

Selon lui, cette formation d’une journée avec les journalistes de la Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS) »est un moyen d’encourager le journalisme d’investigation avec l’exploitation des données relatives aux obligations contractuelles des entreprises minières ».

Pour la région de Fatick, le gisement de Sangomar a été découvert en 2014 avec le forage du puits SNE-1, lit-on sur le site de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives au Sénégal (ITIE).

Birahim Seck indique que l’association Cairn Energy, Conoccophilis, Far Limited et PETROSEN a entrepris entre fin 2015 et 2018, l’évaluation de ce gisement avec le forage de huit puits. Les réserves récupérables sont estimées à près de 630 millions de barils de pétrole.

« A Fatick, les journalistes doivent relever le défi d’une analyse du secteur extractif, surtout sur l’exploitation du pétrole », a estimé Birahim Seck.

Il soutient que « rares sont les journalistes qui peuvent vous dire qu’elles sont les ressources qu’on peut tirer du pétrole ». Ainsi, M. Seck a souligné la nécessité pour eux d’être « patients » et « attentifs » pour traiter les dossiers aussi sensibles que le pétrole et le gaz.

Dans la même catégorie