AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

Sénégal – entretien routier : trois milliards de francs CFA du FERA pour l’entretien du réseau non classé (PPC/PNDL)


  24 Juin      42        Société (50181), Travaux publics (466),

   

Saly-Portudal (Mbour), 24 juin (APS) – Le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mis en place un programme pilote de trois milliards de francs CFA, en rapport avec les collectivités territoriales pour l’entretien du réseau routier non classé, a indiqué, samedi, le directeur du programme Pistes communautaires en appui au Programme national de développement local (PPC/PNDL), Mamadou Thiaw.

« Aujourd’hui, la mise en place des instruments et outils de travail du PPC/PNDL a favorisé une bonne animation technique et organisationnelle du projet et permis de doter 42 communes de 557 km de linéaire sur les 607 km finalisés », a-t-il fait savoir.

Mamadou Thiaw procédait à la clôture à Saly-Portudal (Mbour, ouest) d’un atelier d’échanges et de partage sur le thème : « le développement local : l’exemple des pistes rurales » à l’intention d’une trentaine d’élus locaux.

Selon M. Thiaw, également secrétaire exécutif du PNDL, « la mobilité de 258 453 habitants des 613 villages polarisés répartis dans les 42 communes a été améliorée… »

Les dernières études sur les effets du projet font ressortir que « les populations sont satisfaites à 87% des réalisations des pistes rurales, à 94% des ouvrages d’accompagnement, à 77% des actions de formation, à 90% des équipements fournis par le projet et à 100% de l’appui organisationnel . Les collectivités territoriales sont satisfaites à 86%. »

Pour le directeur du CFPTP, Djibril Thiaw, l’application correcte du concept « Développement économique local » sur les pistes rurales permet d’améliorer leur durabilité et de favoriser un développement territorial endogène.

« Le PPC/PNDL mise sur des outils tels que l’intercommunalité qui permet aux communes de travailler suivant des principes partagés. Cela facilitera grandement l’entretien et la gestion des pistes communautaires avec la mise en place des comités de gestion et d’entretien », a dit M. Thiaw qui relève une nécessaire adéquation entre les pratiques des différentes organisations communautaires de base.

« Les collectivités territoriales ont un rôle essentiel à jouer dans le développement économique de leur territoire à travers l’augmentation de leurs revenus, la création de richesses et d’emplois, mais également en favorisant le développement d’une fiscalité locale nécessaire au renforcement de leur mutation », a déclaré Djibril Thiaw.

ADE/PON

Dans la même catégorie