ANP Le Gouverneur de Tahoua reçoit le prix remporté par le lutteur Noura Hassan ANP Assemblée générale élective de l’association régionale de football de Dosso « Abdou Boubacar dit Siddo réélu pour un mandat de quatre ans » MAP Dialogue national: Macky Sall va recevoir les 19 candidats à la présidentielle et les recalés lundi (officiel) MAP Trophée Hassan II/Coupe Lalla Meryem de golf : LL.AA.RR le Prince Moulay Rachid et la Princesse Lalla Meryem président la cérémonie de remise des prix MAP Abuja: La CEDEAO décide de lever des sanctions contre le Niger MAP Sénégal: Plusieurs personnes manifestent dans le calme à Dakar pour réclamer la tenue de la présidentielle MAP RDC: Trois morts dans une altercation entre la police et les Bena-Mwembia MAP Togo: Le président décale la date des élections législatives d’une semaine MAP Ligue des champions d’Afrique (Groupe B/5e journée): Victoire du Wydad de Casablanca sur Jwaneng Galaxy par 1 à 0 MAP Abuja: Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation politique et sécuritaire dans la région

SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Ouverture d’un colloque national sur la transition écologique juste à Kaolack


  20 Septembre      19        Environnement/Eaux/Forêts (6285),

 

« Kaolack, 20 sept (APS) – Un colloque national de trois jours sur « la transition écologique juste et la gestion des déchets solides au Sénégal », s’est ouvert ce mercredi à Kaolack (centre), à l’initiative de Caritas Sénégal et de l’Université du Sine Saloum El Hadji Ibrahima Niass (USSEIN), a constaté l’APS.

Présidant la cérémonie d’ouverture, l’adjoint au gouverneur de Kaolack en charge des affaires administratives, El Hadji Malick Sémou Diouf a évoqué les effets néfastes du changement climatique et de la salinité des terres dans la région.

Des situations qui, selon lui, impactent négativement les agriculteurs, entre autres secteurs d’activités au niveau de l’ensemble des régions de la zone centre du pays.

‘’A l’instar de la plupart des régions du Sénégal, Kaolack n’échappe pas au phénomène du changement climatique caractérisé ici par la salinité des terres qui est également une difficulté à laquelle les agriculteurs sont très souvent confrontés’’, a-t-il notamment relevé.

M. Diouf a fait constater que l’effet anthropique, c’est-à-dire la main de l’homme, n’est pas à exclure sur de la situation climatique qui est vécue actuellement.

Il soutient que les initiatives qui sont prises de part et d’autres, comme ce colloque, viennent en complément des nombreuses politiques déjà déroulées par l’Etat du Sénégal et qui vont dans le sens de la protection de l’environnement.

L’adjoint au gouverneur cite ainsi de manière triviale la loi sur le plastique, qui a été adoptée en 2015 et revue en 2020, mais qui, selon lui, continue de rencontrer des  »difficultés » dans son application.

‘’La problématique de la gestion des déchets solides au Sénégal est également sujette à de nombreux enjeux et est même, très souvent, à l’origine de différends entre collectivités territoriales’’, a-t-il fait noter.

Pour l’USSEIN de Kaolack, ce colloque s’inscrit dans les missions qui lui sont assignées : celles de services à la communauté’’, a affirmé sa rectrice, professeure Ndèye Coumba Touré Kane.

Cette activité marque une ‘’étape cruciale’’ de notre engagement collectif en faveur de pratiques durables et responsables pour l’environnement et la communauté, a-t-elle ajouté, relevant que » la problématique des déchets, particulièrement ceux dit solides, a été questionnée jusque-là de façon parcellaire ou verticale’’. Ce colloque, selon elle, permettra d’apporter des réponses de façon holistique au contexte du Sénégal.

‘’Les déchets représentent un défi majeur pour notre environnement, notre santé et notre avenir. Nous avons vu l’urbanisation galopante des villes et qui pèse sur la gestion, la collecte et le traitement des déchets. Et ceci nous interpelle tous, du citoyen au décideur politique. Nous devons travailler ensemble pour des solutions novatrices et durables’’, a appelé Mme Kane.

Le directeur de Caritas Kaolack, Abbé Etienne Ndong, a souligné que ce colloque national est un ‘‘grand rendez-vous’’ de réflexion, d’échanges, de construction et de co-construction de stratégies, d’approches scientifiques articulées et inclusives pouvant contribuer durablement à une transition écologique juste.

‘’Depuis octobre 2021, avec le soutien de l’Agence française de développement (AFD), la Fondation Suez, et le secours catholique Caritas France, Caritas Sénégal s’est engagé à consolider son action en faveur de l’amélioration du cadre de vie urbain et périurbain, lancée depuis des décennies par Caritas Kaolack’’, a expliqué M. Ndong.

A travers ces initiatives, Caritas veut consolider son action par le projet de promotion de dynamiques environnementales territoriales pour une transition écologique juste, ce sur l’éclairage de la lettre encyclique ‘’Laudato Si’’ du Pape François.

‘’Caritas Kaolack s’offre et s’ouvre aux règles en vigueur (…), nous le souhaitons vivement à la fin de ce colloque, cadre de savoir à haute dimension scientifique source d’apprentissage’’, a ajouté le directeur de Caritas Kaolack.

Ouvert mercredi ce colloque national prend fin vendredi. »

Dans la même catégorie