AIP Les entreprises africaines du secteur privé invitées à s’engager davantage dans la lutte contre le paludisme dans leur pays AIP Le CNRA veut améliorer son implication dans la mise en œuvre du  » contrat de performance » lié aux actions gouvernementales AIP Déguerpissement des quartiers précaires : le ministre gouverneur Cissé Bacongo et les maires d’Abidjan s’accordent sur le mode opératoire MAP La République du Congo officiellement connectée au câble sous-marin « 2Africa » MAP La Namibie et le PAM s’associent pour renforcer la sécurité alimentaire et la gestion des catastrophes ANGOP Les États-Unis allouent un million de dollars pour un projet de biodiversité à Cuando Cubango AGP Guinée: Le mouvement syndical suspend sa grève générale UNA-ANP Médine : Début de la 44ème édition du Forum Al-Baraka sur les objectifs de la Charia et le cadre réglementaire de l’économie islamique AIB Jeux_africains 2024 : le Burkina Faso y participe avec 15 disciplines AIP L’UNESCO renforce les capacités des cadres de l’administration burkinabè en prospective stratégique

SENEGAL-FINANCES / Budget : pour 2024, le ministère de l’Intérieur bénéficie d’une hausse de 17 milliards de francs CFA


  27 Novembre      29        Finance (1479),

 

Dakar, 27 nov (APS) – Le gouvernement a proposé à l’Assemblée nationale un budget de 237 milliards 231 millions 350 mille 287 francs CFA pour les autorisations d’engagement du ministère de l’Intérieur en 2024.
Ce montant dépasse de 17 milliards (9,3 %) celui alloué au même ministère en 2023, concernant la même rubrique.

Pour les crédits de paiement, le gouvernement a prévu 197 milliards 4 millions 885 mille 87 francs CFA pour le département de l’Intérieur, avec la même hausse, 17 milliards (9,3 %).

L’organisation de l’élection présidentielle de 2024 et le renforcement des crédits destinés au programme de construction et d’équipements de l’administration territoriale sont à l’origine de la hausse du budget du ministère, a expliqué le ministre des Finances et du Budget, Mamadou Moustapha Ba.

Il a donné cette précision au début du débat parlementaire préalable à l’adoption des autorisations d’engagement et des crédits de paiement de ce département.

Le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les institutions, Samba Sy, et son collègue chargé de l’Intérieur, Sidiki Kaba, prennent part à la rencontre.

Le ministère de l’Intérieur exécute la politique du président de la République en matière d’administration territoriale, de sécurité intérieure, de police administrative, de défense civile et d’organisation des élections.

Dans la même catégorie