MAP SM le Roi préside au Palais Royal de Rabat une séance de travail dédiée à l’examen de l’avancement des projets d’énergies renouvelables portés par Masen (Cabinet Royal) MAP Le CAD et la SIB, du groupe Attijariwafa bank, réunissent des opérateurs économiques africains autour des « FinTech » à Abidjan AGP Plan de relance économique : l’accent mis sur la communication pour mieux vulgariser les effets induits AGP Un cadre de concertation pour donner un coup d’accélérateur au Plan décennal en gestation GNA Deputy Minister rally support for Regional Chairman GNA Indigenous industries must be innovative – Ministry GNA IFC to promote leasing across Africa GNA Businesses must re-align to changing payment landscape -GhIPSS APS Vers la mise en place d’un comité national de gestion des pesticides GNA Refuse to allow anyone to kill your business dreams

Sénégal: Les enseignants de l’Université Alioune Diop invités à promouvoir les ressources éducatives libres


  20 Mars      16        Education (4728), Société (37665),

   

Dakar, 20 mars (APS) – La directrice de la bibliothèque de l’Université Alioune Diop de Bambey (UADB), Fama Sène Ndiaye, a invité lundi les enseignants-chercheurs de cette institution universitaire à s’inscrire dans la promotion de ressources éducatives libres (REL).

Elle présentait les avantages de la nouvelle plateforme par laquelle l’UADB échange avec l’extérieur en général et d’autres institutions universitaires à travers le monde.

Un nouveau portail qui  »aide énormément » ses enseignants-chercheurs à bénéficier d’autres expériences pour les améliorer et les adopter, a expliqué la directrice de la bibliothèque de l’Université Alioune Diop, dans le cadre des célébrations de la Quinzaine de la Francophonie.

A cette occasion, enseignants et chercheurs se sont imprégnés de la particularité des ressources éducatives consistant en des matériaux d’enseignement, d’apprentissage ou de recherche que chercheurs et enseignants mettent à disposition sur une plateforme pour les partager avec d’autres communautés universitaires.

Selon la directrice de la bibliothèque de l’Université Alioune Diop, « l’accès libre et gratuit » à ces ressources éducatives va de pair avec le respect des droits d’auteur qui en constitue un aspect « inaliénable ».

« Aujourd’hui, avec le net et le numérique, il est plus facile de plagier mais il est plus difficile de faire passer son plagiat », a souligné Fama Sène Ndiaye, selon qui « il y a tellement de logiciels qui détectent les plagiats, au mot, que les gens peuvent copier-coller, mais dès qu’on met sur le net, on détecte le plagiat » ;

Mme Ndiaye a mis en avant le rapport que la génération actuelle d’étudiants entretient avec la recherche numérique, soulignant que sur la nouvelle plateforme de l’Université Alioune Diop par exemple, « les chercheurs peuvent voir » le travail d’e leurs collègues d’autres universités dans un même domaine de recherche en étant en réseau avec eux.

A ce sujet, elle s’est réjouie du contrat de performance liant l’UADB et la Banque mondiale, traduite par une subvention d’une centaine de millions de francs CFA en faveur de l’Université Alioune Diop, pour notamment la mise en place d’un service de presse universitaire.

Ce financement vise également à « encourager les enseignants à sortir des manuels de cours adaptés au niveau d’enseignement des étudiants », a-t-elle indiqué.

ID/BK

Dans la même catégorie