ACP L’épidémie de virus Ebola déclarée à moindre risque de propagation au niveau international ACP Concertation à Matadi sur l’impact du barrage hydroélectrique d’Inga AIB Contexte d’insécurité au Burkina: les professionnels des médias invités à privilégier l’intérêt de la nation AIB Un gendarme et un assaillant tués dans l’attaque du poste de la gendarmerie de Barani AIB Assemblée générale des Etablissements publics de l’Etat: Quatre-vingt-deux institutions présentent leur rapport de gestion AIB SIAO 2018: Au moins 250 acheteurs et visiteurs professionnels attendus à Ouagadougou (officiel) ACP Près de 288 structures enregistrées par PAO au cours des journées portes ouvertes ACP Les adolescents ont besoin d’un encadrement dans la durée pour devenir responsables, affirme Mme Mokili ACP RDC: Hommage du vice-gouverneur du Sud-Kivu  à la journaliste Solange Lusiku ACP RDC: Sensibilisation à Mbakana des hommes et des femmes sur le processus électoral

Sénégal: plus de 150 milliards USD attendus de l’exploitation du gaz et du pétrole (DG PETROSEN)


  12 Juin      73        Economie (20568),

   

Dakar, 12/06/2018 (MAP) – L’exploitation des deux gisements SNE et Grand tortue va apporter des revenus totaux de plus de 150 milliards de dollar US (84.000 milliards de Francs CFA), a fait savoir, mardi, le Directeur général de la Société de pétrole du Sénégal (PETROSEN), Mamadou Faye.

Cette exploitation va nécessiter également des dépenses de près de 60 milliards de dollar US (33.000 milliards de Francs CFA).

Faisant une présentation lors de la concertation nationale sur la gestion des recettes issues de l’exploitation du pétrole et du gaz, M. Faye a indiqué que la part de l’Etat du Sénégal représente 52 à 66% des profits.

Selon le DG de PETROSEN, les revenus de l’Etat se chiffrent à plus de 30 milliards de dollar US (soit 16.000 milliards de francs CFA) pendant une trentaine d’années.

Depuis 2014, des découvertes de gaz de classe mondiale ont été faites dans les profondeurs offshore, au nord de la péninsule de Dakar.

Il s’agit de Grand tortue, 20 Tcf (560 milliards de mètres cubes),Teranga 5Tcf (140 milliards de mètres cubes) et Yakaar 15 Tcf (420 milliards mètres cubes).

Le développement et l’exploitation de ces découvertes vont commencer avec le champ Grand tortue, qui se trouve à cheval sur la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie.

Les deux pays ont signé en février un Accord de coopération internationale.

Les deux sociétés nationales du Sénégal et de la Mauritanie et BP et Kosmos ont commencé les études pour le développement du champ.

Pour le pétrole, depuis 2014 quatre découvertes ont été faites dans le bloc Sangomar profond.

La découverte SNE-1 a été entièrement évaluée avec des réserves entre 346 et 998 millions de barils pétrole

Dans la même catégorie