MAP La République du Congo officiellement connectée au câble sous-marin « 2Africa » MAP La Namibie et le PAM s’associent pour renforcer la sécurité alimentaire et la gestion des catastrophes ANGOP Les États-Unis allouent un million de dollars pour un projet de biodiversité à Cuando Cubango AGP Guinée: Le mouvement syndical suspend sa grève générale UNA-ANP Médine : Début de la 44ème édition du Forum Al-Baraka sur les objectifs de la Charia et le cadre réglementaire de l’économie islamique AIB Jeux_africains 2024 : le Burkina Faso y participe avec 15 disciplines AIP L’UNESCO renforce les capacités des cadres de l’administration burkinabè en prospective stratégique AIP SIA 2024 : Laurent Tchagba tisse un partenariat solide avec l’ONF de France pour la restauration du couvert forestier AIP La JCI « Abidjan soleil » place La 4è édition de Women’s day sous le signe du leadership féminin en entreprise MAP Guinée: libération d’un responsable syndical, revendication majeure des grévistes

SENEGAL-TECHNOLOGIES-INNOVATION / Le Sénégal va disposer de son premier satellite, le 10 novembre prochain (officiel)


  14 Octobre      21        Innovation (142), Technologie (991),

 

« Dakar, 13 oct (APS) – Le Sénégal va disposer de son premier satellite, le 10 novembre prochain, grâce à une convention de partenariat signée avec le Centre spatial universitaire de Montpellier (CSUM), a annoncé, vendredi, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Il s’agit d’une ‘’convention de 1 million d’euros’’, environ 655 millions de francs CFA, qui a permis de former huit ingénieurs et cinq techniciens à la fabrication et à l’exploitation d’outil spatiaux, selon un communiqué du ministère.

‘’Ces derniers, sous la supervision des ingénieurs du CSUM, ont conçu et fabriqué le premier satellite de notre pays’’, déclare la même source.

‘’Après trois années de dur labeur, le premier satellite du Sénégal sera livré le 10 novembre 2023, au cours d’une cérémonie qui sera présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, dans les locaux du CSUM’’, en France, annonce-t-elle.

Le communiqué signale que ‘’le Sénégal […] a entrepris un ambitieux programme spatial dénommé SenSAT’’ et veut se lancer dans la fabrication et l’exploitation d’outils spatiaux.

Selon la même source, le pays veut faire du secteur spatial un véritable levier de développement socioéconomique.

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation dit miser sur ‘’la formation de ses propres ressources humaines et la mise en place d’infrastructures’’, pour bâtir un écosystème favorable à l’émergence de startup et d’entreprises spatiales.

‘’La première phase du projet consiste à la fabrication, à la mise en orbite et à l’exploitation du premier satellite du Sénégal’’, lit-on dans le communiqué.

Le Sénégal aspire à former des ressources humaines capables de concrétiser ses ambitions dans ce domaine, ajoute-t-il.

Dans la même catégorie