MAP Attentat de Nairobi: Quatre employés de l’hôtel DusitD2 tués et 3 autres blessés (DG) MAP Onze suspects liés à l’attentat terroriste de Nairobi arrêtés par la police kényane (Presse) MAP Elections en RDC : l’UA demande « la suspension de la proclamation des résultats définitifs » GNA Madina Divisional Police confirms assassination of investigative journalist GNA Political Parties’ Fund: Afari-Gyan blames NDC and NPP Inforpress São Vicente: Embaixador da Índia perspectiva “caminho brilhante” nas relações económicas Índia/Cabo Verde Inforpress Santo Antão: Criadores “aliviados” com anúncio do Governo de priorizar Porto Novo com novo plano de emergência Inforpress Pintura mural na Clínica Godente incita a campanha do aleitamento materno NAN Nigeria joins PAPU to celebrate PAN African Post Day NAN Anambra govt. to establish Art, Craft Village

Sénégal: vers la construction de 8 centrales photovoltaïques d’une puissance totale de 17 MW


   

Dakar, 24 Nov 2017 (MAP) – Le Groupe Vinci Energies va installer 8 centrales photovoltaïques au Sénégal sur une période de 10 mois, indiquent des médias.

La société a été retenue, via sa marque consacrée à la transition énergétique, Omexom, par la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec), pour ce projet dont la livraison est prévue pour juillet 2018, relève la même source, précisant que ce projet a nécessité un investissement de 26,8 millions d’euros, fournis par la banque allemande KFW et la Senelec.

« Nous sommes fiers d’accompagner le Sénégal dans la concrétisation de ses objectifs en matière de transition énergétique. Grâce à nos équipes présentes sur place, nous avons pu mobiliser les moyens et les compétences nécessaires à la réalisation de ce projet qui sera exécuté dans un temps record de dix mois », explique Yves Meigné, PDG de Vinci Energies.

Intégrant une totalité de 62.850 panneaux solaires, les centrales seront réparties entre les îles du Saloum et la région de Thiès, à l’Ouest du pays, ainsi que dans les régions de Tambacounda et de Kolda à l’Est. En plus de diversifier le mix énergétique du Sénégal, ce projet permettra au pays d’alimenter en électricité des sites isolés du réseau principal.

La totalité des infrastructures fournira en électricité l’équivalent de la consommation annuelle de 140.000 habitants et évitera le rejet dans l’atmosphère de 18.919 tonnes de CO2 par an.

Dans la même catégorie