MAP Guinée: libération d’un responsable syndical, revendication majeure des grévistes MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection marocaine féminine de football confirme face à son homologue tunisienne (4-1) MAP Sénégal: le gouvernement adopte un projet de loi d’amnistie des faits liés aux violences survenues entre 2021 et 2024 (officiel) MAP La méningite tue au moins 20 élèves dans le nord-est du Nigeria MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection nationale féminine de football bat son homologue tunisienne (4-1) et se qualifie au 4è et dernier tour AIP François Olivier Gosso nommé directeur exécutif de l’Association africaine de l’eau et de l’assainissement AIP Le ministère des Affaires étrangères s’investit pour une mise en œuvre optimale de son budget 2024 AIP Lutte contre le paludisme: vers la consolidation des résultats de 2023 dans l’Indénié-Djuablin AIP Des experts en génie civil s’inspirent de l’expérience du LBTP en matière de revêtements routiers AIP Valentine’s day : les participants instruits sur l’harmonie dans le couple lors de la 2ème édition

SENUM SA promet d’accompagner le gamou de médina baye


  4 Octobre      29        Religion (1283), Technologie (991),

 

Kaolack, 4 oct (APS) – La société nationale Sénégal numérique SA (Senum SA) promet d’accompagner l’organisation du Gamou à Kaolack (centre) en mettant à disposition des fidèles un accès public et gratuit à Internet et en contribuant à la sécurisation de cette manifestation annuelle à travers ses techniciens.

Le Gamou est une manifestation religieuse annuelle commémorant l’anniversaire de la naissance du prophète Mouhammed.

« Nous allons, non seulement, à travers nos techniciens, accompagner les forces de défense et de sécurité dans la sécurisation du Gamou, mais nous allons également poursuivre tout ce qui est connectivité avec le Wifi public que nous allons donner aux pèlerins », a dit le directeur général de Sénégal numérique, Cheikh Bakhoum.

M. Bakhoum effectuait une visite dans la capitale du Saloum, lundi, pour s’enquérir de de l’état des installations de ses services et rendre visite au khalife général des Niassènes, Mouhamadou Mahi Ibrahima Niass.

Il a profité de cette rencontre avec le guide religieux pour remettre à ce dernier un important lot de bouteilles d’eau minérale, en guise de contribution de sa société à l’organisation du Gamou.
Cheikh Mouhamadou Mahi Ibrahima Niass a rappelé au directeur général de Senum SA et ses collaborateurs les engagements pris au nom de cette société pour la mise en place d’un bon service numérique durant tout cet évènement religieux.

« Le Gamou, qui célèbre un homme multidimensionnel, Seydina Mohamed Aleyhi Salatou Wa Salam, n’est pas seulement l’affaire d’une communauté, c’est l’affaire de tous les musulmans du monde, où qu’ils se trouvent. Le célébrer est plus qu’un devoir », a fait valoir le khalife de Médina Baye.

Il a profité de cet instant pour inviter au « calme et à la sérénité », en rappelant aux uns et aux autres, notamment à la classe politique et dirigeante, que travailler pour son pays relève du « sacerdoce ».
« Le Sénégal est bien marche vers le développement, nous en rendons grâce à Dieu et prions pour que le Sénégal continue d’être béni et d’être un pays pacifique. A l’avenir, le Sénégal pourrait même devenir la capitale de l’islam », a prédit Cheikh Mouhamadou Mahi Ibrahima Niass, saluant l’intelligence et le sens d’adaptation des sénégalais « à toutes les situations ».

Il a rappelé la médiation qu’il avait entreprise au Soudan, entre des parties en conflit dans ce pays, estimant que c’est le Sénégal à travers les résultats de cette conciliation et non sa personne.

« J’y étais en tant que Sénégalais, et c’est un Sénégalais qui a été honoré, donc le Sénégal et toutes ses composantes », a martelé le khalife de Médina Baye

Dans la même catégorie