GNA ‘Pokuase BSP tie-in to transmission line will result in power cuts in Accra’ ACP Le Président Félix Tshisekedi convaincu de la capacité des Africains à atteindre les objectifs assignés à la ZLECAF AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un pasteur détourne la femme d’un doyen de son église de Diégonefla APS FATICK : 6 MORTS DANS UNE COLLISION ENTRE UN CAMION ET UN BUS APS CASAMANCE : L’ARMÉE DÉTRUIT DEUX POSTES DE CONTRÔLE DU MFDC, SELON UNE SOURCE SÉCURITAIRE APS L’UA SALUE LE ’’RÔLE CLÉ’’ D’IDRISS DÉBY DANS LA PROMOTION DE LA PAIX ET LA SÉCURITÉ APS IDRISS DÉBY, ÉTAIT UN ’’PARTENAIRE ESSENTIEL’’ DANS LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME (SG ONU) APS ALTERNATIVES AU PLASTIQUE : LE DIRECTEUR DE L’ENVIRONNEMENT SALUE L’ADHÉSION DES POPULATIONS APS CASAMANCE : LE GOUVERNEMENT SE DONNE CINQ ANS POUR ÉRADIQUER LES MINES ANTIPERSONNEL GNA AOMC supports Government stands against third-party fuel supplies

Sept millions de dollars pour atténuer les effets de la Covid-19 au Congo


  25 Février      15        Education (4677),

   

BRAZZAVILLE, 26 Février (ACI) – Un fonds de sept millions de dollars a été alloué par L’Unesco et L’Unicef pour le projet d’urgence de riposte pédagogique contre la Covid-19 dans le secteur de l’éducation au Congo, en vue de réduire les impacts de cette pandémie sur plus de 1 millions d’apprenants.

Ce fond va aussi servir à garantir la continuité de l’apprentissage, la sécurité et le bien-être des enfants, particulièrement les plus vulnérables, en leur offrant la possibilité de bénéficier des cours à partir de la maison.

Il a été alloué lors de la signature de la déclaration de facilitation de la mise en œuvre de ce projet d’urgence a été signé le 25 février à Brazzaville conjointement entre les ministres de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, de la Communication et des médias, des Postes et télécommunications et de l’économie numérique et la représentante de l’Unesco, respectivement MM. Anatole Collinet Makosso, Thierry Moungalla, Léon Juste Ibombo et Mme Fatoumata Marega.

Les actions majeures à inscrire au titre des priorités de cette déclaration porteront sur le renforcement du processus de mise en place des dispositifs multidimensionnels d’enseignement à distance à travers internet, la télévision et la radio, en vue d’améliorer l’accès, l’équité et la qualité de l’éducation et de renforcer la résilience du système éducatif face aux crises et aux catastrophes naturelles.

Elles porteront aussi sur l’amélioration de l’utilisation des Tic dans le système éducatif, la promotion de la gratuité de l’accès aux ressources pédagogiques via l’internet et la promotion de l’emploi des jeunes.

De même, ces actions iront, entre autres, dans le sens de la formation initiale et continue des enseignants à travers les Tic incluant les aspects liés à la culture de la paix et la gestion de l’éducation en situation de crise.

Dans une interview accordée à l’issue de cette signature, le ministre en charge des Postes et télécommunications, M. Ibombo, a souligné que ce protocole d’accord vise à ce que les partenaires du secteur de l’économie numérique, entre autres les opérateurs de téléphonie mobile, puissent apporter leur contribution afin que le circuit scolaire ne s’arrête pas. «Les élèves devraient toujours continuer à suivre les cours, à distance ou à travers les plateformes internet», a-t-il dit.

Pour sa part, l’expert de l’Unesco, M. Ki Jean Bosco, a fait savoir qu’à long terme, à travers le partenariat qui vient d’être signé, son institution va mobiliser un financement de 10 millions de dollars qui sera ratifié dans les prochains jours pour accompagner les actions entreprises dans le cadre de la riposte contre la Covid-19 dans le secteur de l’éducation.

Dans la même catégorie