MAP Relance Post-Covid: la diplomatie économique se mobilise conformément aux Très Hautes Instructions Royales MAP ONU: l’appui du Maroc à la République centrafricaine ne s’est jamais démenti (M. Bourita) AGP Boké-Energie: Lancement des travaux d’interconnexion Boké-Saltino AGP Guinée- Présidentielle 2020: Une délégation de la société civile ouest-africaine reçue à la CENI GNA Cargill Ghana Limited disburses GHS6m to 19,000 Cocoa farmers AGP Labé : Présentation du roman « Une certaine idée de l’Afrique  » du professeur Alpha Condé. AGP Guinée- Présidentielle 2020 : 75% de distribution des cartes d’électeurs en 11 jours INFORPRESS Jorge Carlos Fonseca adresse un message faisant allusion à la rentrée scolaire 2020/21 INFORPRESS São Vicente vai ter parque solar de 5 mega watts – concurso lançado até final do ano – ministro

Session virtuelle du parlement de la CEDEAO : Les députés entérinent la requête sur le prélèvement communautaire


  26 Juillet      4        Economie (9809),

   

Niamey, 26 juil (ANP)- Les travaux de la deuxième session extraordinaire, qui s’est déroulée virtuellement sous la présidence de l’honorable Sidie Mahamed Tunis, président de l’institution, ont pris fin, à la suite, d’une séance plénière, ce samedi 25 juillet 2020, avec à la clé l’adoption de la requête du président de la commission demandant au parlement d’intercéder aux près des Etats membres pour l’application effective du protocole sur le prélèvement communautaire.

Véritable source de financement du budget de la CEDEAO, le prélèvement communautaire n’était pas le seul point inscrit à l’ordre du jour de la  plénière d’aujourd’hui qui a également permis la prestation de serment  de 8 nouveaux membres dont 5 du Mali. Il s’agit des honorables Califa Seidi de la Guinée-Bissau, Prince Yormie Johnson du Libéria, Woraye Sarr du Sénégal, et de Ibrahime Yara, Amadou Depkile, , Mariam Kagnassy, Siaka Batouta Bagayoko, Dieminatou Fomba, tous du Mali.

Ces 8 nouveaux députés communautaires viennent s’ajouter aux autres députés qui ont déjà prêté serment lors de la session inaugurale de la 5ème législature tenue en mars passé à Niamey sous la présidence du Chef de l’Etat nigérien Issoufou Mahamadou, président en exercice de la CEDEAO.

 Ils ont, par la suite, examiné et adopté le rapport de la session inaugurale de la 5ème législature et les rapports des trois commissions mixtes.

Ainsi des directives telles que celles sur l’harmonisation des émissions de gaz, des curricula et d’équivalence des diplômes, la directive sur l’environnement, et la requête du président de la commission ont été entre autres adoptées au cours de cette plénière de fin de session .

La plénière a, enfin, écouté une communication sur le projet de réseau sur l’égalité des genres, des investissements dans l’agriculture et la sécurité alimentaire.

Au terme de ces travaux, et dans son discours de clôture, le Président du parlement, l’honorable Sidie Mohamed Tunis a estimé que ‘’cette session a été un succès et a atteint ses objectifs, et ce, en dépit de quelques difficultés liées à la connectivité (Internet)’’.

‘’Le travail que les députés ont fait démontre l’engagement  de ceux-ci pour les projets de la CEDEAO’’ a-t-il poursuivi tout en reconnaissant que ‘’la 5ème législature a connu des difficultés dès ses  débuts à cause de la survenue de la pandémie de la COVI-19 qui a ralenti l’économie de la sous région’’.

Il a, à cette occasion, appelé au respect des mesures de prévention prises par les Chefs d’Etat pour empêcher la propagation de la maladie à coronavirus avant de fonder l’espoir de ‘’se retrouver à la fin de la pandémie’’.

Notons qu’auparavant le Président de la commission de la CEDEAO, Jean  Claude Kassi Brou, en s’adressant, par visioconférence, à la plénière de cette session extraordinaire, a exprimé ‘’les sincères condoléances de la CEDEAO aux gouvernements de l’ensemble des Etats membres et aux familles éplorées des citoyens de la communauté victimes de cette pandémie et qui ont perdu leurs vies’’.

‘’Par ailleurs, nous devons maintenir au centre de toutes nos actions, la nécessité d’assurer, dans notre région, un développement  économique, social inclusif fondé sur le renforcement de la démocratie’’ a-t-il laissé entendre.

Monsieur Brou a tenu à rendre hommage au Président Issoufou Mahamadou sans l’engagement duquel cette ‘’session n’aurait pas eu lieu’’.

Il a, enfin, conclu en disant que c’est  ‘’ensemble, unis, forts et solidaires, que nous vaincrons, que nous triompherons des maux qui nous accablent pour tourner résolument vers les objectifs de l’intégration régionale’’.

La CEDEAO est un regroupement de 15 pays ouest africains doté d’un parlement pour booster l’élan d’intégration sous régionale qu’elle prône, indique-t-on.

Dans la même catégorie