NAN CAN re-elects Ayokunle as President NAN Dangote Foundation donates foodstuffs to 3,750 women in Daura NAN CAN to elect new presidential GNA Stakeholders to develop a strategic action plan to guide malaria activities GNA Pupils receive “How to Make Good Choices” book GNA ECOWAS partners EU on combating piracy and maritime criminality MAP L’école 1337 rejoint le nouveau réseau international 42 Network (communiqué) Inforpress São Vicente: Associação de Peixeiras do Mindelo apresentada à população no próximo sábado Inforpress Circulação de informações nas redes sociais dá mais responsabilidade aos jornalistas – chefes de redacção da Lusa Inforpress Restos mortais do bispo emérito Dom Paulino serão sepultados na Pro-catedral Nossa Senhora da Graça

SIAM 2018: La jeunesse rurale fait face à de nombreux défis, selon le ministre marocain de l’Agriculture


Meknès (Maroc), 23 avr (AIP) – Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, et des Eaux et Forêts du Royaume du Maroc, Aziz Akhannouch, estime que la jeunesse rurale africaine fait face à de nombreux défis qu’il faut lever afin de l’attirer dans le secteur agricole.

Lors d’une présentation ministérielle tenue lundi à Meknès, au Maroc, sur le thème  »Vers un New Deal agricole pour la jeunesse rurale africaine », dans le cadre de la 10ème édition des Assises de l’agriculture, M. Akhannouch a cité, entre autres, les défis relatifs à l’accès à la terre, aux financements, la formation.

Pour le ministre, il faut faciliter l’insertion des jeunes dans la chaîne des valeurs agricoles, développer les compétences, faciliter la transmission du foncier, éviter le morcellement des parcelles, etc.

M. Akhannouch a profité de l’occasion de ces Assises qui coïncident avec le 10ème anniversaire du Plan Maroc Vert (PMV) pour en présenter les acquis.

Ce Plan a transformé le paysage agricole et rural marocain, l’investissement a doublé, la population rurale s’est stabilisée (13,3 millions d’habitants), les filières animales et agricoles se sont développées, plus de 250 000 emplois créés, et l’on enregistre plus de 7,3% de croissance annuelle moyenne du PIB agricole contre 3,5 pour le PIB national.

« Grâce au Plan Maroc Vert, les exportations agricoles constituent une composante clé de l’économie nationale », a-t-il noté, précisant que le succès de la transformation agricole du Maroc est saluée par l’Union africaine et le Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine (CAADP).

Ces Assises se tiennent à la veille de l’ouverture du Salon international de l’agriculture du Maroc (SIAM). La 13ème édition du SIAM se tient du 24 au 29 avril 2018, à Meknès.

(AIP)

cmas

Dans la même catégorie