GNA Validation workshop on the updated child marriage toolkit opens in Kumasi GNA Hogbetsotso-Za 2020 postponed due to the Covid-19 Pandemic GNA President inspects works on COVID-19 treatment Centre GNA John Mahama is a man of his word” — Prof. Opoku-Agyemang GNA Exemplary Leadership must be reincarnated – Former Lecturer GNA CAGD launches “treasury hour” to enhance staff professionalism GNA Minority Leader inaugurates CHPS Compound at Kakpagyili GNA Journalists urged to intensify reportage on cocoa sector Inforpress Inpharma doa cinco toneladas de solução de desinfectantes ao Governo de Cabo Verde Inforpress José Pedro D´Oliveira elege reforço das relações culturais e trocas comerciais como prioridade da sua missão no Brasil

Signature de contrats de mandat des nouveaux dirigeants des entreprises du portefeuille de l’Etat


  25 Août      6        Société (22925),

   

Kinshasa,25 aout 2020(ACP).- Le ministre du Portefeuille ,Clément Kwete a présidé mardi  à Kinshasa, la cérémonie de signature de contrats de mandat des  nouveaux dirigeants de quelques entreprises du portefeuille de l’Etat, récemment nommés par ordonnance présidentielle.

 

Pour le ministre Kwte, cette cérémonie  se  réfère aux dispositions  de la loi du 7 juillet 2008, fixant les règles relatives à l’organisation et à la gestion du Portefeuille de l’Etat et au décret ministériel de décembre 2013 portant statut des mandataires publics dans lesdites entreprises, qui les oblige à signer, avant leur rentrée en fonction, un contrat de mandat avec l’Etat actionnaire, représenté par le ministère du Portefeuille.

 

Ce contrat de mandat qui comprend  24 (vingt-quatre) articles a été créé dans l’objectif d’amener les signataires à plus  d’engagements  et de responsabilités dans la gestion de la chose publique, au risque de s’exposer à des sanctions.

 

 « Par ce geste, chaque mandataire s’engage de façon individuelle dans la gestion de l’entreprise. Il  est tenu à respecter la déontologie, de  faire preuve non seulement d’expertise,  de maturité  sociale et politique, mais aussi d’intégrité morale », a précisé le ministre du Portefeuille Kwete.

 

Il a fait savoir que ce contrat et ce geste constituent une démarche  inconditionnelle dans la stratégie de relance des entreprises  sur laquelle le gouvernement est engagé selon la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui compte sur ces entreprises pour résorber le chômage, occasionner la croissance économique et la maximisation des recettes.

 

 

Par ailleurs, le ministre Clément Kwete a fait part à l’assistance de la vision de son ministère qui est fondée sur la reconfiguration du Conseil d’administration dans les entreprises publiques, ce, dans l’objectif de rendre plus actif l’ensemble des membres.

Dans cette configuration, a-t-il précisé, cet organe de gestion devra  notamment fonctionner sur base d’un règlement intérieur, avec trois comités permanents, dont un chargé des stratégies  sous la supervision du Président du conseil d’administration lui-même, un autre chargé de l’ audit pour instaurer un contrôle régulier ainsi que le dernier chargé de la surveillance et de l’ amélioration de la gouvernance.

 

Dans ce même cadre, les   mandataires actifs devront disposer d’un plan de trésorerie  à soumettre au ministère de tutelle  son ministère et  au Conseil d’administration pour plus de traçabilité. a encore précisé le ministre.

 

Pour rappel, seuls les directeurs généraux de ces entreprises et leurs adjoints ont signé le contrat de mandat. Les  Présidents des conseils d’administration (PCA), autrement appelés mandataires passifs, le feront après le séminaire de renforcement des capacités prévu à leur intention dans deux semaines.

Dans la même catégorie