AIP Le préfet de région, préfet du département de Bouaflé, Beudjé Djoman Mathias ANG « Vazadouro de lixo de Antula ameaça saúde dos populares locais », afirma responsável de saneamento da CMB ANG « Sucessivos governos ignoram estratégias da defesa militar do país », diz o CEMFA ANG Partidos políticos defendem observância das leis que regulam processo eleitoral ANP Niger : La prévalence du diabète de 4,3% est une des plus élevées de la sous-région (Ministre) MAP Kenya: Huit armes à feu, des relevés bancaires et des appareils électroniques saisis aux bureaux et domicile du gouverneur de Migori ABP Les quotidiens à fond sur l’exécution du budget de l’Etat gestion 2019 ANP Le pétrole a procuré des recettes cumulées de plus 650 milliards de FCFA et créé 7000 emplois au Niger ABP Bénin: Les autorités judiciaires en conclave à Djougou pour maîtriser le phénomène de criminalité dans la Donga ABP Des professionnels des médias sensibilisés sur le concept de la police communautaire

SIGNATURE DE CONVENTIONS ENTRE 10 ENTREPRISES DU SUD ET LE PROGRAMME ’’TEKKI FI’’


  8 Novembre      9        Economie (20993),

   

Kolda, 8 nov (APS) – Une signature de conventions entres 10 entreprises des régions de Ziguinchor et de Kolda (Sud) et le programme « Tekki Fi » s’est déroulée jeudi, dans la capitale du Fouladou, en présence des récipiendaires ainsi que des autorités politiques et administratives de la région de Kolda.
Avec un financement de 26 milliards de francs CFA, ce programme cherche à contribuer à la promotion des activités de développement notamment en créant des emplois à travers un soutien des entreprises locales. Il est financé par l’Union européenne et les fonds sont confiés à l’Agence française de développement (AFD).
Le programme « Tekki Fi » (Réussir ici) vise à développer l’emploi au Sénégal et à renforcer la compétitivité des entreprises dans ses zones d’intervention, à savoir les régions de Saint Louis, Louga, Matam, Kolda, Sédhiou, Ziguinchor, Tambacounda et Kédougou), en vue de fixer les jeunes candidats à l’émigration clandestine. Le programme met à la disposition des entreprises sélectionnées des primes d’encouragement d’un montant de 361 millions de francs CFA afin de permettre leur développement et la création d’emplois.
A travers ce programme, l’Etat du Sénégal veut développer le tissu économique dans des zones à fort taux d’immigration afin de réduire les risques liés aux départs des jeunes vers l’Europe. MG/MD/BK

Dans la même catégorie