ANP L’ambassadeur du Nigéria reçu par le Chef d’État du Niger ANP Maradi: Lancement d’une campagne sur de la planification familiale APS Cité du savoir de Diamniadio, un futur  »écosystème » pour la création d’entreprises et de start-up (Responsable) APS L’État invité à anticiper les pertes d’emplois liés au numérique APS Saint-Louis: Inhumation des quatre pêcheurs retrouvés morts au Cap-Vert APS Médias: Macky Sall plaide pour un message positif sur l’Afrique NAN Nigerian Army destroys bandits’ camp in Zamfara, Northwest Nigeria NAN Abuja chamber calls for strengthening of Nigeria-India economic ties MAP Rwanda : 14 mineurs tués dans l’éboulement d’une mine dans l’est du pays ATOP UNE JOURNEE PORTE OUVERTE SUR LA GEOGRAPHIE A L’UNIVERSITE DE KARA

Signature d’un accord de partenariat entre l’Etat et une ONG internationale pour l’autonomisation de la femme


Abidjan, 25 mai (AIP)- La ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, le Pr Mariatou Koné, et l’ONG internationale « Care », représentée par son directeur pays, Guillaume Aguettant, ont signé, jeudi à Abidjan, un accord de partenariat dans le cadre de la politique d’autonomisation de la femme.

Cet accord, d’une durée de trois ans (2018-2020), va favoriser non seulement  l’autonomisation des femmes, mais aussi leur inclusion financière à travers les associations villageoises d’épargne et de crédit (AVEC), a indiqué la ministre.

Ce partenariat permettra d’alphabétiser les femmes surtout dans les zones rurales, d’aider au renforcement des capacités des agents du ministère en charge de la promotion de la femme, de modifier les curricula des instituts de formation et d’éducation féminine (IFEF), a-t-elle ajouté.

Ainsi ce sont des milliers de femmes qui pourraient sortir de la précarité, de la pauvreté et se prendre en charge et même prendre en charge leur famille, a souligné Mariatou Koné, remerciant l’organisation internationale pour toutes ses actions en faveur de la femme.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la politique d’inclusion financière de la femme prônée par le gouvernement, a signifié, pour sa part, M. Aguettant, ajoutant que son organisation prévoit de mettre en place des caisses villageoises et « lier », par la suite, les femmes aux institutions financières de la place.

Tad/kp

Dans la même catégorie