AIP Le leader de l’opposition ougandaise rejette les résultats de l’élection présidentielle AIP Une mission de sensibilisation des parties prenantes sur les enjeux du PAPSE à Bouna AIP L’absence de centre culturel à Bouna constitue une difficulté pour les promoteurs de spectacle (Feature) AIP L’ONG Boby offre kits de vêtements aux nouveaux-nés et à l’école coranique de Gagnoa AIP Le gouverneur du District 403 A2 du Lions Club International effectue une visite de travail à Bouaké AIP Rétrospective 2020: Une nette amélioration au niveau du bitumage des voies dans la région du Tonkpi AIP Un bâtiment du groupe scolaire Libreville de Man décoiffé par le vent AIP Le préfet sortant de Kouto fait ses adieux à ses administrés AIP De nouvelles infrastructures annoncées à Sikensi (Conseil régional) AIP Législatives 2021: La candidature d’Assié Kouassi Marcel (RHDP) exigée par la jeunesse des cantons de Bouaké

Signature d’un mémorandum d’entente entre la RDC et la Chine


  6 Janvier      12        Economie (10811),

   

Kinshasa, 06 Janvier 2020 (ACP) -. La ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, et Wang Yo, ministère chinois des Affaires étrangères, ont signé mercredi à Kinshasa, un mémorandum d’entente sur la coopération dans le cadre de la ceinture économique de la route de la soie et de l’initiative de la route maritime de la soie du 21eme siècle.

L’objectif de ce mémorandum consiste au renforcement des liens de la coopération et la promotion de la connectivité régionale, en établissant conjointement un cadre de coopération économique ouvert, inclusif, équilibré et bénéfique, afin de maintenir la paix et le développement.

Quant aux domaines de coopération, les deux parties conviennent de coopérer dans les domaines politiques, commercial, financière et créer une connectivité entre les peuples.
La ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza a, à cette occasion réitéré la volonté de la RDC de continuer le dialogue et le partenariat avec la République populaire de Chine.
Pour consolider les relations existantes, la cheffe de la diplomatie congolaise a souligné qu’il indispensable de renforcer le dialogue entre les deux pays afin d’identifier les projets et les opportunités d’investissement.

Elle a cité les domaines de la santé, de l, agriculture, de l’énergie renouvelable, de l’éducation, de l’électricité, des infrastructures de communication, de l’industrie numérique contenus dans le programme du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

« La RDC est favorable à la coopération Sud-sud basée sur le principe gagnant-gagnant », a souligné en substance, Marie Tumba Nzeza.

Dans le cadre de la réciprocité et le respect des lois, Marie Tumba Nzeza a fait savoir que la RDC garantit la protection des citoyens chinois et leurs activités en RDC, et attend que le gouvernement chinois appliqué le même traitement amical pour ses ressortissants œuvrant en Chine.

La cheffe de la diplomatie congolaise a également sollicité l’appui de la Chine pour soutenir le départ progressif et responsable de la mission de maintien de la paix, la MONUSCO, et aussi la levée de l’embargo sur les armes imposé pr le Conseil de sécurité de l’ONU contre la RDC.

I.T. Remerciement à la Chine pour son soutien dans la lutte contre le Covid-19.
La ministre d’État a remercié le gouvernement chinois ainsi que la Fondation Jack MA et la société ALIBABA pour les dons en équipements médicaux destinés à la lutte contre la covid-19.

La RDC , selon la cheffe de diplômatie congolaise , a apprécié la visite d’une équipe d’experts médicaux chinois, qui sont venus, au mois de mai dernier, échanger et partager leurs expériences avec l’équipe congolaise de la riposte contré la Covid-19.
Pour lutter contre cette pandémie, RDC s’aligne sur la position de l, Union africaine et celle de l’OMS qui militent en faveur de la solidarité internationale et de l’accès universel au vaccin contre la covid-19, a soutenu Marie Tumba Nzeza.

Dans la même catégorie