GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

Siguiri/Société : Mise en place des conseils de quartiers et de districts


  3 Septembre      8        Politique (11370),

   

Conakry, 03 sept (AGP)-Le préfet de Siguiri, Colonel Moussa Condé, a présidé mercredi, 02 septembre 2020, une réunion de concertation axée sur la mise en place prochaine des conseils de quartiers et de districts de Siguiri.

Cette rencontre a mobilisé les sous-préfets, les maires, les secrétaires généraux des communes et les cadres du staff technique préfectoral ainsi que certains acteurs politiques de la préfecture.

Suivant la lettre circulaire du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation y afférant, ce travail technique est piloté par la préfecture et les mairies (urbaine-rurale), les démembrements de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et ainsi que les secrétaires généraux des sections des partis politiques ayant pris part aux élections communales du 22 mars 2020.

Malgré son caractère précipité, la rencontre aura permis d’associer tous les acteurs concernés par les différentes étapes de la procédure édictée y comprise la détermination du nombre des conseillers par district ou par quartier d’une part et par partis politiques concernés d’autre part.

Le calcul arithmétique exigé à ce niveau a suscité assez de préoccupations car les données démographiques dont dispose le Ministère du Plan et de la Coopération Internationale seraient nettement en deçà des statistiques non officialisées.

Qu’à cela ne tienne, les commissions mises en place à cet effet, ont 48 heures au maximum pour rendre public les résultats de leurs activités.

Dans la même catégorie