APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS APS VERS UN TRANSFERT DES INFRASTRUCTURES DU PPDC AUX COLLECTIVITÉS DE CASAMANCE APS A ZIGUINCHOR, ON TRAVAILLE À FAIRE ÉMERGER D’AUTRES CLUBS D’ÉLITE AUX CÔTÉS DU CASA SPORTS APS COVID-19 : DP WORLD OFFRE CINQ RESPIRATEURS AU SÉNÉGAL APS FOOTBALL : MALICK DAFF APPELLE LES DIRIGEANTS À CRÉER DES RELAIS ENTRE LES ÉQUIPES NATIONALES APS BFEM : MATAM FAIT UN BOND DE 16, 7 POUR CENT APS 765 FORAGES ET OUVRAGES DE CAPTAGE RÉALISÉS EN MILIEU RURAL DEPUIS 2012 (DG OFOR) APS DAKAR : UN VASTE RÉSEAU DE TRAFIC DE DROGUE DÉMANTELÉ À KHAR YALLA (POLICE) APS KAOLACK : 500 POCHES DE SANG COLLECTÉES CHAQUE MOIS

Situation politique au Mali : L’ONU soutient la CEDEAO pour le retour à l’ordre constitutionnel (Chambas)


  7 Septembre      15        Politique (11369),

   

NIAMEY, 7 sept (ANP) – Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’ouest et le Sahel, M. Mohamed Ibn Chambas a annoncé, ce lundi 7 septembre 2020 lors du Sommet de la CEDEAO à Niamey, que l’ONU soutient la CEDEAO dans sa demande d’un retour à l’ordre constitutionnel au Mali.

En effet, dans une intervention à la cérémonie d’ouverture de ce Sommet ordinaire de la CEDEAO, le responsable onusien, qui rapporte que le Secrétaire Général des Nations Unies, M. Antonio Guterres « suit avec beaucoup d’attention la situation qui se passe dans la sous-région », a déclaré que, pour le cas du Mali, « les Nations Unies soutiennent les efforts de la CEDEAO pour la restauration de l’ordre constitutionnel et de la stabilisation institutionnelle au Mali, seuls garants de la stabilité et de la paix du pays ».

M. Mohamed Ibn Chambas a ensuite informé, qu’en vue des élections à venir dans cinq pays de l’espace, « l’ONU continuera à travailler en étroite collaboration avec la CEDEAO, l’Union Africaine   et d’autres partenaires pour assurer un soutien approprié aux efforts des Etats membres et de leur peuple ».

« Nous devons également redoubler d’efforts pour relever les défis sécuritaires en renforçant la coordination  régionale et internationale » a-t-il indiqué devant les Chefs d’Etats des pays membres de la CEDEAO qui se sont penché sur la situation politique, économique et sécuritaire dans la région.

Le Sommet de Niamey devra également procéder à la désignation d’un nouveau président en exercice de l’Organisation, le Président Issoufou Mahamadou étant en fin de mandat.

Dans la même catégorie