AIP Pierre Laporte et Babacar Cissé font leurs adieux à la Côte d’Ivoire AIP Can 2019 : La Côte d’Ivoire bat l’Afrique du sud (1-0) AIP Le volume des interventions de la BM en Côte d’Ivoire est passé de 600 millions US à plus de deux milliards US en 2019 (Premier ministre) AIP Côte d’Ivoire/ Un protocole d’accord portant sur la construction de 3000 logements sociaux signé à Marrakech ABP L’Ong Direct Aids donne de l’eau potable aux populations de Boukoumbé ABP Le maire Eric Pontikamou offre à sa population tous les matchs de la CAN sur écran géant ATOP L’ONG AIMES-AFRIQUE PRESENTE LE BILAN DE SA CAMPAGNE DANS LES CINQ REGIONS AUX DIPLOMATES ET MEDIAS A ANEHO ATOP PROMOTION DE LA JEUNE FILLE : PLAN INTERNATIONAL TOGO A LANCE SA CAMPAGNE « AUX FILLES, l’EGALITE » A TRAVERS UNE CARAVANE ATOP CULTURE/CINEMA : SORTIE DE L’AVANT-PREMIERE DE LA SERIE TELEVISEE « CERCLE D’ESPOIR » ATOP FIN DES TRAVAUX DE LA REUNION DES PAYS MEMBRES DE L’AGPAOC 

SM le Roi, Amir Al Mouminine, accomplit la prière du Vendredi à la mosquée Al israâ Wal miaâraj à Casablanca


  24 Mai      20        Photos (21133),

   

Casablanca, 24/05/2019 (MAP) – SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L’assiste, a accompli la prière du Vendredi à la mosquée Al israâ Wal Miaâraj à Casablanca.

Dans son prêche, l’imam a souligné que le mois sacré de Ramadan regorge d’évènements majeurs qui ont façonné l’histoire de la oumma islamique : C’est le mois de la révélation du saint Coran, des victoires et des épopées, que les musulmans ne sont pas prêts à oublier en raison de leur grande importance, telle que la grande bataille de Badr qui a été déterminante dans le combat contre les mécréants, comme le souligne le verset coranique : « (Rappelez-vous), quand Allah vous promettait qu’une des deux bandes sera à vous. Vous désiriez vous emparer de celle qui était sans armes, alors qu’Allah voulait par Ses paroles faire triompher la vérité et anéantir les mécréants jusqu’au dernier afin qu’Il fasse triompher la vérité et anéantir le faux, en dépit de la répulsion qu’en avaient les criminels ».

Il a ajouté que la grande bataille de Badr a laissé des traces indélébiles dans la mémoire des musulmans et consacré plusieurs valeurs humaines, une bataille dont les actes ont démontré que la foi demeure le meilleur stimulant pour réaliser les objectifs et concrétiser les aspirations, dans la mesure où les musulmans n’auraient pas pu engranger pareilles victoires sans la force de leur foi en leur religion et leur grande confiance en Dieu l’Omnipotent et en la sagesse de Son Messager.

Cette bataille charnière, a-t-il poursuivi, a également prouvé la pertinence des précautions et de la méfiance à l’égard des informations mensongères, malveillantes et orientées ainsi que vis-à-vis des rumeurs.

Le prédicateur a en outre fait remarquer que ce grand évènement historique a scellé l’importance de la discipline, de la subordination et du respect des instructions de la hiérarchie, conformément à la parole de Dieu : « Ô vous qui croyez! Obéissez à Allah et à Son messager et ne vous détournez pas de lui quand vous l’entendez (parler). Et ne soyez pas comme ceux qui disent: +Nous avons entendu+, alors qu’ils n’entendent pas ».

Mais le principe le plus important qui a été revigoré lors de cette bataille héroïque est la choura dans la gestion des affaires de la oumma, comme en témoigne le haut conseil consultatif réuni par le Prophète Sidna Mohammed, paix et salut sur Lui, avant cette bataille, sur les évolutions de la situation et ses perspectives, a-t-il indiqué.

En agissant de la sorte, a-t-il précisé, le Messager de Dieu, en tant que commandant suprême de la oumma, a voulu enraciner le principe de la choura dans la société musulmane en faisant associer Ses vertueux compagnons à la prise de décisions décisives avant de s’engager dans cette bataille déterminante dans l’histoire des musulmans.

Ce qu’il faut retenir aussi de ce haut fait d’armes des musulmans ce sont les vertus de la réconciliation, l’importance du respect des commandements de la religion et les résultats bénéfiques de la minutieuse préparation, a-t-il expliqué.

L’imam a par ailleurs mis l’accent sur les bienfaits des dix derniers jours du mois sacré de Ramadan, invitant les musulmans à suivre les traces du Prophète Sidna Mohammed – paix et salut soient sur Lui- et à prendre exemple sur Sa conduite et Son comportement durant la dernière décade du mois béni en augmentant l’effort de prières, de récitations du Coran et d’évocation de Dieu. « Quand les dix derniers jours du mois de Ramadan arrivaient, le prophète (PSL) veillait ses nuits, réveillait sa famille et redoublait d’efforts » (hadith).

Ainsi, et pour tirer le maximum de bénéfices de ce mois, obtenir la rétribution suprême et accéder à la dévotion promises à ceux qui jeûnent ce mois sacré conformément aux prescriptions de la chari’â, a-t-il noté, le Messager de Dieu multipliait les prières et les évocations de Dieu, en affirmant, à l’adresse des musulmans, que « Celui qui jeûne le ramadan avec foi et en espérant la récompense, ses péchés précédents sont pardonnés ».

A la fin du prêche, l’imam a imploré le Tout-Puissant de préserver SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, protecteur de la Nation et de la religion, et de combler le Souverain en les personnes de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre Famille Royale.

Il a également élevé des prières au Très-Haut pour entourer de Sa sainte miséricorde feu SM Hassan II et feu SM Mohammed V et de les accueillir dans Son vaste paradis parmi les prophètes, les saints et les vertueux.

Dans la même catégorie