ANP Le Ministre des Affaires Etrangères de Monaco au cabinet du Chef de l’Etat APS SENEGAL/ACCÈS À L’EAU POTABLE: LE DG DE LA SONEES RASSURE LES POPULATIONS DU GANDIOL APS LE MAIRE DE FOUNDIOUGNE ANNONCE L’ARRIVÉE DE DEUX BATEAUX-TAXIS APS ‘’UN STÉRÉOTYPE RACISTE’’, SELON BOUBACAR BORIS DIOP AGP Gabon: Les DCAF s’imprègnent des nouvelles procédures de gestion du Budget de l’Etat AIP Côte d’Ivoire/ Bruno Koné dédie près de 5 millions de FCFA aux œuvres sociales en faveur de la jeunesse de Kouto MAP L’Afrique, premier bénéficiaire des investissements directs marocains (M. Elalamy) MAP La Tanzanie envisage investir 8,7 millions de dollars dans un projet géothermique dans le sud-ouest du pays MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL

SM le Roi met en exergue les projets stratégiques d’envergure mis en place lors des visites royales dans plusieurs pays africains


   

Rabat, 31/01/2017 (MAP) – SM le Roi Mohammed VI a mis en exergue les projets stratégiques d’envergure qui ont été mis en place lors de Ses visites dans plusieurs pays africains, notamment dans les domaines de l’énergie et de la sécurité alimentaire.

« Des projets stratégiques d’envergure ont été mis en place lors de Mes visites dans ces pays: En premier lieu, J’ai eu le plaisir d’initier le projet de Gazoduc Africain Atlantique, avec Mon frère Son Excellence Monsieur Muhammadu Buhari, Président de la République Fédérale du Nigéria », a rappelé le Souverain dans un discours prononcé, mardi, devant le 28è sommet de l’Union africaine (UA) à Addis-Abeba.

« Ce projet permettra naturellement l’acheminement du gaz des pays producteurs vers l’Europe. Mais, au-delà, il bénéficiera à toute l’Afrique de l’Ouest », a affirmé SM le Roi, ajoutant que ce projet contribuera à « structurer un marché régional de l’électricité, et constituera une source substantielle d’énergie au service du développement industriel, de l’amélioration de la compétitivité économique et de l’accélération du développement social ».

« Ce projet sera donc créateur de richesses, pour les pays et les populations riveraines, créant un mouvement décisif d’impulsion et entraînant l’émergence et le développement de projets parallèles », s’est réjoui le Souverain.

« De plus, il permettra d’établir des relations bilatérales et multilatérales, plus apaisées, et fera ainsi naître un environnement propice au développement et à la croissance », a poursuivi SM le Roi.

« En second lieu, dans le cadre de projets visant à améliorer la productivité agricole et à favoriser la sécurité alimentaire et le développement rural, des Unités de production de fertilisants ont été mises en place avec l’Ethiopie et le Nigeria », a rappelé SM le Roi, faisant valoir que « les bénéfices de ce projet s’étendront à l’ensemble du continent ».

« Nous le savons : ce ne sont ni le gaz, ni le pétrole qui satisferont les besoins alimentaires de base ! Or, le grand défi de l’Afrique n’est-il pas sa sécurité alimentaire ? », s’est interrogé le Souverain, expliquant que « c’est le sens de l’Initiative pour l’Adaptation de l’Agriculture Africaine au changement climatique, dite +Initiative Triple A+, que nous avons promue lors de la COP 22 ».

Selon SM le Roi, cette initiative « constitue une réponse innovante et extrêmement concrète aux défis communs posés par les changements climatiques. « Dès son lancement, a relevé le Souverain, elle a d’ailleurs aussitôt été adoubée par une trentaine de pays africains ».

Dans ce sens, SM le Roi rappelle que « L’initiative triple A » vise à « lever un financement plus important au profit de l’Adaptation de la petite Agriculture Africaine, elle accompagnera également la structuration et l’accélération de projets agricoles en Afrique, en s’appuyant sur quatre programmes ».

Il s’agit, précise le Souverain, de « la gestion rationalisée des sols, la maîtrise durable de l’eau agricole, la gestion des risques climatiques et le financement solidaire des petits porteurs de projets ».

« Cette initiative a d’ailleurs été l’un des axes forts du Sommet Africain de l’Action, que J’ai eu le privilège de présider à Marrakech, en novembre dernier », souligne SM le Roi.

Dans la même catégorie