GNA NCCE trains Staff on COVID-19 vaccine GNA Methodist Church Ghana inaugurates Osu Circuit and Superintendent Minister GNA Christian Council describes the late Rt. Rev Dr Agidi as affable GNA SSNIT holds annual thanksgiving service APS WASIS DIOP : « LE DANGER DES RÉSEAUX SOCIAUX EST PIRE QUE LE COVID’’ GNA MP drills boreholes for communities in Sissala East AGP Kissidougou/Administration : Tenue du premier CAP de l’année 2021. GNA TVET Education: AAM-USTED positions itself to take the mantle GNA Oil is still crucial to global economy —Prof Alhaji GNA Nomads-farmers’ conflict: Security Analyst urges Ghana to enact Ranching Law

Social / François Zinsou explique ses stratégies pour la mobilisation des bénéficiaires de microcrédit ALAFIA dans le Couffo


  21 Janvier      17        Société (29260),

   

Porto-Novo, 21 janv. 2021 (ABP) – Le directeur départemental des affaires sociales et de la microfinance (DDASM) Couffo François Zinsou a, au cours d’un entretien accordé jeudi à l’Agence Bénin Presse, expliqué les stratégies de mobilisation des bénéficiaires de microcrédit Alafia et les conditions à remplir pour bénéficier de ce crédit dans son département.
Selon François Zinsou, pour mobiliser les bénéficiaires de microcrédit Alafia, il a non seulement réaliser des émissions radio, mais aussi des émissions interactives avec les systèmes financiers décentralisés (SFD) retenus dans le département en vue de définir ensemble les stratégies pour la bonne conduite des opérations et de les partager avec le public bénéficiaire.
Il a informé que le crédit Alafia varie de trente mille francs CFA à cinquante mille francs CFA remboursable sur six mois avec un taux d’intérêt de quatre pour cent (4%) selon la capacité de chaque bénéficiaire. A ce niveau, il a précisé que seuls les SFD décident du montant à octroyer, après avoir étudié les dossiers et mené des enquêtes sur le demandeur du prêt.
Pour bénéficier du crédit, informe François Zinsou, il faut avoir une pièce d’identité valable, un porte-monnaie mobile (compte mobile money) enregistré au nom du bénéficiaire.
Le DDASM a annoncé par ailleurs que la mobilisation des bénéficiaires dans le département se poursuit, avant de rappeler que la constitution des groupes de trois à cinq personnes est la seule garantie pouvant faciliter le remboursement du crédit. « En cas d’abandon d’un membre, le reste du groupe se charge de rembourser », a-t-il clarifié.
Profitant de cette interview, le DDASM a invité toute la population du Couffo à se rapprocher des SFD en vue de remplir les formalités nécessaires pour bénéficier du microcrédit ALAFIA lancé par le gouvernement de la rupture afin d’alléger la peine des personnes vulnérables.
Il a, pour finir,, rappelé aux bénéficiaires de penser à rembourser lesdits crédits pour non seulement bénéficier d’autres soutiens du gouvernement, mais également pour ne pas briser la chaîne.

Dans la même catégorie