Inforpress MpD “convicto” de que país irá atingir meta de um milhão de turistas até 2021- deputado Inforpress Autarquia da Praia promete criar corredor exclusivo para bus e táxi ao longo do ano em curso Inforpress Santo Antão: Amupal mobiliza projectos para atenuar desemprego que afecta mulheres no Planalto Leste AIP Côte d’Ivoire/ CAN 2019 : Résultats et classement à l’issue des premiers matchs de poules AIP Côte d’Ivoire/ Le programme d’appui au développement des filières agricoles présenté aux acteurs régionaux à Korhogo AIP Côte d’Ivoire/ HEC Paris veut créer un Master entrepreneuriat à l’INPHB de Yamoussoukro Inforpress JpD formou uma geração que tem trazido soluções para Cabo Verde ao longos dos 25 anos – Euclides Silva Inforpress Ilha do Maio: Anciães extractoras de sal ponderam abandonar prática centenária APS RELIGION ET DÉVELOPPEMENT AU CENTRE D’UN COLLOQUE DE LA FKA APS RELIGION ET DÉVELOPPEMENT AU CENTRE D’UN COLLOQUE DE LA FKA

Société / Les maires du Couffo et leurs adjoints sensibilisés sur la loi 2009-09 du 22 mai 2009


Porto-Novo, 04 Avr. (ABP)– Une délégation de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) conduite par le commissaire du gouvernement près la CNIL, Mme Félicité Talon Ahouandogbo, a sensibilisé mercredi à la salle de conférence de la préfecture d’Aplahoué, le personnel de la préfecture, les maires du Couffo et leurs adjoints sur la loi n°2009-09 du 22 mai 2009 portant protection des données à caractère personnel en République du Bénin.

A en croire le commissaire du gouvernement près la CNIL, la séance de vulgarisation vise à amener les membres des administrations et les élus communaux à s’imprégner de l’existence de la loi n°2009-09 du 22 mai 2009 portant protection des données à caractère personnel en République du Bénin.

Mise en vigueur depuis 2009 suite à quelques incidents sur lesquels l’on ne peut plus revenir, cette loi a pour but de protéger les données à caractère personnel recueillies dans le cadre du COS LEPI et autres.

Pour Mme Félicité Talon Ahouandogbo, cette loi est d’une importance capitale puisque, explique-t-elle, « tous les jours et au niveau de l’administration centralisée ou décentralisée, nous manipulons les données des autres qu’il faut protéger, préserver la vie privée des gens, préserver les droits de l’homme et préserver l’intimité ».

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication et l’informatique, a expliqué Mme Talon Ahouandogbo, prennent le pas et les jeunes notamment sont devenus fans des réseaux sociaux sans connaître les dangers réels de l’utilisation de l’informatique.

Elle a aussi saisi l’occasion pour exhorter les utilisateurs des téléphones androïd à prendre le temps de mieux connaître la finalité des différents programmes offerts avant de s’inscrire. « Que les utilisateurs de téléphones androïd ne prennent pas des photos tendancieuses, ne s’échangent pas des messages tendancieux et que les jeunes ne prennent pas des positions ou des photos qui, demain peuvent les nuire dans l’accomplissement de leur vie professionnelle », a conseillé le commissaire du gouvernement près la CNIL.

/CBA/DKJ

Dans la même catégorie