MAP Casablanca : Des experts et chercheurs africains examinent les approches de consolidation de la paix en Afrique GNA Ghana’s Lamptey to fight Ndauendapo in Tanzania on Friday GNA Parliamentary committee backs CCF proposal to improve Ghana’s criminal justice system GNA US to commit 138 million dollars to support Ghana’s human capital development GNA UNDP landscape restoration initiative at Ayum Forest Reserve yielding results GNA Ghanaian students score high in SAT; One per cent globally  GNA Africa needs to upgrade its food systems during Year of Nutrition, reports warn GNA IMF team arrives in Ghana Monday to continue negotiation over loan agreement MAP Le président du Parlement panafricain appelle depuis Rabat à l’instauration de structures institutionnelles unifiées pour booster le travail de cette institution MAP Africa Design Organisation, la première organisation panafricaine du design, voit le jour au Maroc

Soldats ivoiriens détenus au Mali: La mission de haut niveau de la CEDEAO se rend mardi prochain à Bamako


  23 Septembre      13        Politique (20807),

   

Dakar, 23/09/2022 (MAP)- La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), va envoyer, dès mardi prochain, une mission de haut niveau au Mali en vue de demander la libération des soldats ivoiriens détenus dans ce pays depuis le 10 juillet.

Trois Chefs d’État dont le Président sénégalais Macky sall, se rendront, mardi prochain, à Bamako pour demander la libération des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali, indique la présidence de la République du Sénégal dans une note publiée sur sa page Facebook, ajoutant que cette annonce a été faite lors d’un sommet extraordinaire de la CEDEAO tenu à New York, en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Un communiqué sanctionnant ce sommet souligne que « la Conférence a salué les initiatives diplomatiques entreprises par plusieurs Chefs d’Etat de la CEDEAO, qui ont conduit à la libération le 03 septembre, de trois femmes soldates ivoiriennes ».

Toutefois, la Conférence  » note avec regret le maintien en incarcération des 46 soldats restant, malgré tous les efforts de médiation entreprises par la région », relève le communiqué de la CEDEAO, qui demande la libération « sans condition » de ses militaires.

Les Chefs d’Etat ouest-africains ont condamné, à cet égard, « avec fermeté l’incarcération continue des soldats ivoiriens », et dénoncé  « le chantage exercé par les autorités maliennes dans cette affaire », ajoute le texte.

Les Chefs d’Etat de la CEDEAO ont  « décidé l’envoi incessamment d’une mission de Haut niveau composée des Chefs d’état du Ghana, du Sénégal et du Togo à l’effet de la libération des soldats ivoiriens », poursuit le texte.

Le 10 juillet, 49 soldats ivoiriens avaient été arrêtés au Mali, présentés comme des « mercenaires », puis inculpés mi-août de « tentative d’atteinte à la sûreté extérieure de l’Etat » et formellement écroués.

Dans la même catégorie