ANP Le parti RPP Farilla investit Alma Oumarou candidat aux élections présidentielles 2020 -2021 ANP Niger : Le journaliste écrivain Salou Gobi investi candidat à la présidentielle 2020-2021 AGP Gabon : L’archevêque Jean Baptiste Moulacka arrêté puis relaxé après 2 heures dans un commissariat ANGOP Covid-19: Angola regista 46 novos casos APS MÉDINA BAYE : ANSAROU DINE RENOUVELLE SES ENGAGEMENTS AU NOUVEAU KHALIFE APS UN OFFICIEL DÉCLINE ‘’SEPT ACTIONS’’ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME EN MILIEU RURAL APS EDOUARD MENDY ENRICHIT SES ANCIENS CLUBS (MÉDIA) APS LE PROJET DU MUSÉE-MÉMORIAL ’’LE JOOLA’’ PRÉSENTÉ AUX CHEFS COUTUMIERS DU KASSA AGP Gabon : Le CLR installe les nouveaux responsables dans la Noya MAP Kenya: Saisie à Juja de 700 kilogrammes de cannabis et arrestation de cinq trafiquants

Solennité, sobriété et recueillement pour le 60ème anniversaire de la Côte d’Ivoire


  6 Août      16        Société (23129),

   

Abidjan – La République démocratique de Côte d’Ivoire célèbre, ce vendredi 07 août 2020, le 60ème anniversaire de son accession à la souveraineté nationale et internationale par une cérémonie officielle sans défilé ni parade militaires, ni saut de parachutistes, « ni concerto pour l’indépendance » mais dans la sobriété et le recueillement.

Le président de la République prononcera un discours solennel à la Nation dans la soirée de ce jeudi 6 août, abordant les questions d’actualité. La cérémonie de l’édition 2020 du Prix national d’excellence, quant à elle a été annulée sine die pour cause de Covid-19.

Le programme de la cérémonie officielle du vendredi 7 août fait état de prise d’arme sur le perron du palais de la Présidence de la République mais ne mentionne aucun discours.

La célébration de l’an 60 de la naissance de la Côte d’Ivoire est marquée par le décès de deux hautes personnalités, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et du concepteur de l’Hymne national, l’Abidjanaise, Mgr Pierre Marie Coty.

Même si les couleurs de l’Emblème, le Pavillon tricolore « Orange, Blanc, Vert » du drapeau, qui n’est plus en berne, après l’inhumation de feu Gon Coulibaly, flottent sur les principales avenues, bâtiments et services publics, la sobriété de la célébration de l’événement tient aussi à la pandémie du coronavirus qui limite, au minima, le nombre de personnes à des regroupements et manifestions politiques, sociales, religieuses, culturelles ou communautaires.

Elle se tient enfin à la veille d’une décisive présidentielle, le 31 octobre, qui devrait consacrer la consolidation des acquis sans retomber dans la violence post-électorale de 2010.

Dans la même catégorie