ACP La maternité de Mushaba à Kalemie réhabilitée par l’UNFPA ACP Dix-huit nouveaux cas confirmés d’Ebola notifiés samedi au Nord-Est de la RDC ACP Visite du ministre de la Santé au centre de transit de Beni GNA Kpone taxi drivers threaten demonstration over Michel camp Calypso road GNA Police trains church leaders in Cape Coast on security issues GNA Continue to do your best, Public Sector Workers urged ACP Appel à la mobilisation des églises en RDC pour l’éradication de la maladie à virus Ebola ACP La RDC appelée à se pencher sur la formation des ingénieurs pour son émergence ACP La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, à sa descente d’avion à Mbandaka GNA Iduapriem employees donate chairs to FIASEC

Somalie: au moins dix morts dans une attaque des Shebab à Afgoye (police)


  19 Octobre      36        Securité (5197), Société (50995),

   

Rabat, 19 oct 2016 (MAP) – Au moins dix personnes (soldats et civiles) ont été tuées dans une attaque éclair menée par les islamistes radicaux somaliens Shebab contre Afgoye, une ville stratégique à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de la capitale Mogadiscio, a indiqué mardi la police locale.

« Nous avons jusqu’à présent compté plus d’une dizaine de dépouilles, dont des civils tués dans l’attaque », a déclaré le responsable de la police locale Abdukadir Ahmed, précisant que le nombre exact des victimes n’est pas encore connu et qu » »il y a également des pertes parmi les assaillants ».

Les islamistes radicaux Shebab avait affirmé dans un communiqué avoir pris le contrôle de cette ville, dont il avaient été chassés en mai 2012 par l’armée somalienne et la mission de l’Union africaine dans le pays (Amisom).

« Les combattants moudjahidines ont pris le contrôle d’Afgoye après de violents combats, et ils ont hissé le drapeau islamique sur les bases ennemies », ont-ils soutenu, assurant que les « soldats infidèles ont fui » et que des « dizaines » de soldats somaliens avaient été tués ».

Confrontés à la puissance de feu supérieure de l’Amisom, déployée en 2007, les Shebab ont été chassés de Mogadiscio en août 2011.

Ils ont ensuite perdu l’essentiel de leurs bastions, dont Afgoye, mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d’où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides, souvent jusque dans la capitale.

Aucune source indépendante n’a confirmé pour le moment la prise d’Afgoye. Ces derniers mois, ils ont revendiqué des opérations spectaculaires tant à Mogadiscio que contre des bases de l’Amisom.

Dans la même catégorie