ACP L’épidémie d’Ebola dépasse le cap de 1900 cas au Nord-Est de la près de 10 mois après sa déclaration AIP Côte d’Ivoire/ Don de kits d’accouchement aux mamans de la maternité du CHU de Yopougon MAP La Chambre des représentants poursuit l’institutionnalisation de la coopération avec les parlements africains sur la base d’une diplomatie solidaire (M. El Malki) ACP RDC: Les travaux de réparation des dragues d’Inga presque terminés, selon l’Ir Ngoyi AIP Côte d’Ivoire-PS Gouv 2019-2020/ Les villes doivent se soutenir dans leur développement (Ministre) ACP RDC: Trois missions d’observation électorale recommandent la révision de la loi électorale MAP Attaque contre une église dans le nord du Burkina Faso: trois morts ACP RDC: La DGM accorde deux mois aux étrangers en séjour irrégulier en RDC pour se mettre en ordre AIP Côte d’Ivoire/ Célébration éclatée des festivités socio-culturelles dans les maternelles de l’IEP de Niakara ACP Entrée en fonction du chef de la maison civile du Président de la République

Sommet conjoint des chefs d’etat et de gouvernement de la CEEAC et de la CEDEAO: les experts en rencontre preparatoire


  11 Juillet      76        Economie (23681), Leadership Africain (800),

   

Lomé,  11 juil 2018 – (ATOP) – Les experts de 26 Etats de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) et de la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se sont retrouvés les 10 et 11 juillet à Lomé en réunion préparatoire du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement sur la paix, la sécurité, la radicalisation et l’extrémisme violent.
Cette rencontre a permis aux participants d’examiner, d’harmoniser et de proposer aux plus hautes autorités, une approche commune devant contribuer à la promotion de la paix, de la sécurité, de la stabilité et à la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent dans les deux régions.
Les experts ont écouté et engagé des discussions autour de la situation sécuritaire générale au sein des deux espaces communautaires et des initiatives régionales de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. Ils ont également examiné les plans nationaux de lutte contre ces fléaux, au Burkina Faso, au Cameroun, au Mali, au Niger, au Nigéria et au Tchad. Les participants ont aussi examiné et adopté le projet de déclaration des Etats membres de la CEEAC et de la CEDEAO sur la sécurité, la stabilité et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. Ils se sont en outre accordés sur le rapport de la réunion des experts et les projets d’ordre du jour et du programme de la réunion ministérielle.
Le président du conseil d’administration et des finances de la CEDEAO, Kadangah Bariki Limbiye a condamné les actes de barbarie et de mépris de la personne humaine, puis réaffirmé sa position quant à la nécessité de renforcer la coopération régionale et sous régionale en matière de promotion du dialogue interreligieux et interculturel. Pour M. Kadangah, l’instauration durable d’une ère de paix et de prospérité en Afrique de l’Ouest et Centrale donnera un puissant élan à la mise en œuvre de l’agenda continental de développement.
ATOP/SAS/AA

Dans la même catégorie