AIP La 2e édition du cross Joseph Tarègue lancée à Bouaké APS L’Etat va tout faire pour éviter un nouvel incendie au marché Ocass de Touba (Antoine Diome) APS Aliou Sow appelle les maires à investir dans le développement culturel APS Les migrantes, héroïnes négligées du développement économique APS Abdou Karim Fofana :  »Le Sénégal est propriétaire de son Train express régional. » APS Les activités de la 7e FIKA officiellement lancées APS Dakar remporte le grand prix Douta Seck du Fesnac AIP Laurent Gbagbo appelle à la mise en place d’une brigade anti-terroriste ouest africaine AIP Suppression des produits optionnels : Des délégués de la MUGEF-CI dénoncent un « brigandage assurantiel » AIP L’AIP place 2023 sous de meilleurs auspices à travers l’excellence des agents (Directrice)

Sommet de la CBLT: retour du Président Bazoum d’Abuja


  29 Novembre      13        Politique (21528),

   

Niamey, 29 Nov ( ANP) – le président de la République Mohamed Bazoum a regagné Niamey en fin d’après midi après une visite de travail à Abuja au Nigeria où il a participé au 16ème Sommet Ordinaire de la Commission du Bassin du Lac Tchad ( CBLT), apprend-on des services de communication de la présidence.

Dans la capitale nigériane, les dirigeants de l’institution ont notamment adopté le rapport d’activités 2022, le Programme de Travail et le Budget 2023 (PTBA), des rapports d’audit de la CBLT concourant au bon fonctionnement de l’organisation.

La situation sécuritaire dans le bassin du lac Tchad a été examinée, la zone étant en butte à l’activisme du groupe nigérian de Boko Haram.
Le bassin du lac Tchad, zone de vulnérabilité écologique aura à relever le défi de l’effet combiné de l’impact du changement climatique et des activités anthropiques non durables dans un espace de vie de plus en plus réduit de 50 millions d’habitants répartis dans les 6 pays membres.

Une Charte de l’Eau a d’ailleurs été opportunément ratifiée en avril 2012 pour le développement durable du bassin du Lac Tchad par une gestion intégrée, équitable et concertée des ressources en eau partagées.

Le Chef de l’Etat accorde depuis son accession à la magistrature suprême une importance capitale à cette région en déployant des efforts pour la sécurité et la stabilité de cet écosystème lacustre : il n’a de cesse de réaffirmer, comme lors de ses visites de proximité à Diffa en juillet 2021 et juin 2022, tout son soutien à nos FDS ainsi qu’aux actions concertées de la Force Multinationale Mixte (FMM) en lutte contre Boko Haram. La réhabilitation et la normalisation de cette région longtemps soumise aux exactions des groupes terroristes est en cours avec le retour des déplacés internes dans leur terroir et la reprise des productions agricoles, maraichères et halieutiques.

La Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) qui fête son 58è anniversaire fut créée à Fort Lamy (future Ndjamena) le 22 mai 1964 par la volonté politique des Chefs d’Etat et de gouvernement des quatre pays riverains, Ahmadou Ahidjo du Cameroun, Diori Hamani du Niger, François Tombalbaye du Tchad et Sir Abubakar Tafawa Balewa premier ministre fédéral du Nigéria. La République centrafricaine a rejoint l’organisation en 1996 suivie de la Libye en 2008. L’Égypte, le Soudan, le Congo et la République démocratique du Congo complètent
l’organisation en tant que pays observateurs.

Le Président de la République était accompagné dans ce déplacement de :
• M. Hassoumi MASSAOUDOU, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération ;
• M. Alkassoum INDATOU, Ministre de la Défense Nationale ;
• M. Adamou MAHAMANE, Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement ;
• M. Daouda TOUKOUBAKOYE DJIBO, Directeur de Cabinet adjoint du Président de la République ;
• M. Alat MOGASKIA, Ambassadeur du Niger au Nigeria

Dans la même catégorie