Inforpress Taxa de inflação do Índice de Preços no Consumidor situou-se em 0,4% em Julho – INE Inforpress Porto Novo/Pesca: Apresentado projecto-piloto sobre utilização de sistemas de propulsão eléctrica em botes Inforpress Pagamento dos 35% do salário representa o cumprimento de um dever da Cruz Vermelha – SISCAP Inforpress Jovem propõe modelo de turismo integrado para fortalecer ofertas a nível nacional Inforpress Fogo: Presidente do PAICV visita ilha para apresentar candidatos à presidência dos órgãos autárquicos AIP Côte d’Ivoire-AIP/La municipalité de Grand Lahou en quête d’une décharge pour les ordures ménagères AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : investiture d’Alassane Ouattara, le 22 août GNA Professor Kweku, a woman of substance for MP – Hohoe NDC GNA Police follow EC office fire trail GNA African Governments urged to invest more in youth empowerment

Stabilité de la RDC et éducation au menu des échanges entre le ministre John Ntumba et l’ambassadeur du Japon en RDC


  31 Juillet      6        Education (3234),

   

Kinshasa, 31 juillet 2020 (ACP).- Le renforcement de la coopération dans le domaine de la formation professionnelle entre la RDC et le Japon était jeudi au centre des entretiens entre le ministre de la Formation professionnelle, art et métiers (FPAM)  John Ntumba,  et l’ambassadeur du japon en RDC, Hiroshi Harube.

À cette occasion, le ministre John Ntumba a,  signifié que les éléments évoqués  entre les deux parties font l’objet de sa feuille de route, avant d’expliquer à son interlocuteur ce que son ministère compte réellement réaliser. Pour sa part, le diplomate japonais a fait savoir que la coopération japonaise a sollicité le concours du ministre pour renforcer le système de la coopération dans le domaine de la formation professionnelle en RDC.

Le ministre de la Formation professionnelle a, en outre, discuté avec JP Back, responsable de la firme américaine « Industrie five Corp » sur le projet d’une industrie de montage des ordinateurs en RDC.Les deux parties se sont mises d’accord pour l’installation d’un centre de formation parallèle pour le transfert des connaissances techniques dans le secteur de la formation.

Ils ont souligné la nécessité de former la main d’œuvre locale pour la réalisation de ce projet afin de réduire les taux de chômage, de la pauvreté et de contribuer au développement durable.

Dans la même catégorie