ACAP La République Centrafricaine célèbre en différé la journée mondiale de Vih/sida ANP Le Président de la République reçoit le Président de la Commission de la CEDEAO ANP Elections au Niger : Atelier de formation des FDS sur le respect des droits de l’homme dans la sécurisation du processus électoral ACAP La Cour Constitutionnelle publie la liste des candidats à l’élection présidentielle 2020-2021 ANG Formação/Presidente da República manifesta disponibilidade de apoiar o Instituto de Formação da CPLP ANG Política/Presidente da ANP reafirma que não reconhecem a figura de 1º vice-primeiro-ministro GNA Health Experts say awareness creation key in fight against NCDs AGP Gabon/Journée mondiale contre le VIH/Sida: Un dépistage de masse organisé par la SEEG à Franceville INFOPRESS Presidente da República pede “atenção especial” na garantia dos direitos das pessoas com deficiências INFORPRESS Cabo Verde é segunda maior área de nidificação de tartarugascarettacaretta no Atlântico Norte – DNA

Stop Covid-19 : Lancement de la campagne de sensibilisation contre les violences faites aux femmes et filles


  19 Novembre      4        Société (25557),

   

Conakry, 19 nov. (AGP)- La mairesse de la commune de Kaloum, Mme Camara Hadja Aminata Touré a procédé jeudi, 19 novembre 2020, à Kaloum au lancement officiel de la campagne de sensibilisation contre les violences faites aux femmes et filles en temps de Covid-19.

La mise en œuvre de ce plan social de riposte au coronavirus, composante sociale est initiée par le Ministère des Droits et l’Autonomisation de la Femme avec un accompagnement financier du Fond des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF).

Dans les cinq communes de Conakry, la sensibilisation sera faite sur le terrain par une ONG de jeunes filles composées de 250 femmes et filles formées à l’occasion afin de sensibiliser non seulement les communautés et les populations sur les questions de violences basées sur le genre mais aussi, sur la promotion du leadership des femmes et des filles.

S’agissant du déploiement de ces femmes et filles sur le terrain, des consignes et des orientations ont été données par la mairesse de Kaloum qui a dénoncé le fait que certaines femmes et filles leaders présentes ne portent pas de masques faciaux. Elle a également critiqué le non-respect des mesures barrières dans la lutte contre la Covid-19.

Pour Aminata Touré, ces femmes et filles leaders devraient être les premières à appliquer ce qu’elles doivent communiquer.

«Vous avez été choisies certainement parce que dans les quartiers, dans les communes vous êtes des personnes responsables auxquelles on fait confiance. Donc, votre choix n’est pas fortuit. Ce choix donc, vous devez pouvoir l’honorer c’est-à-dire en communiquant dans le bon sens et en donnant du bonheur autour de vous », a conclu la Mairesse.

Dans la même catégorie